Vin blanc moelleux

La saveur sucrée a pour origine principale les sucres résiduels présents dans le vin. Le glycérol et l’alcool jouent aussi un rôle important dans la perception de cette saveur.

Un vin blanc est dit « doux », « sucré » ou encore « moelleux » lorsque sa teneur en sucre est comprise entre 12 et 45 grammes par litre.

Les Cépages Alsaciens tels que le Pinot Gris & le Gewurztraminer sont particulièrement appropriés pour la réalisation des vins blancs sucrés d’Alsace. Les cépages ne sont pas les seuls critères à influer sur le taux de sucrosité du vin. Le millésime, la maturité et le terroir sont aussi cruciaux. C’est pourquoi sur certains terroirs Grands Crus un même cépage peut offrir des vins très différents.

Découvrez l’ensemble des vins blancs sucrés sur notre boutique en ligne.

À découvrir sur notre boutique

Pinot Gris Grand Cru Hengst 2015

voir le produit

Gewurztraminer Grand Cru Eichberg 2016

voir le produit

Gewurztraminer Cuvée Saint Léon IX 2017

voir le produit

Pinot Gris Grand Cru Rangen 2013

voir le produit

En plus du vin blanc sucré, nous proposons également des vins blancs secs ainsi que des vins blancs liquoreux.

Comment se définit un vin blanc moelleux?

Un vin moelleux est un vin sucré, aux arômes souvent veloutés. 

C’est la teneur en sucre après fermentation qui définit le type de vin. Selon la réglementation, les vins moelleux doivent contenir entre 12 et 45 grammes de sucre par litre. En dessous de cette proportion, le vin blanc est dit sec (soit non-sucré) ou demi-sec (un peu sucré). Au-delà de 45 grammes, il s’agit d’un vin liquoreux.

Il existe également ce que l’on appelle « vin doux naturel ». Cela correspond aux vins obtenus par mutage, c’est-à-dire l’interruption du processus de fermentation par ajout d’alcool. Ces vins ont également un caractère moelleux.

Comment obtient-on un vin moelleux ?

Le blanc moelleux est obtenu à partir de processus spécifiques de vinification. La sélection du grain de raisin, lors des vendanges dites blanches, est très importante.

Pour obtenir une forte concentration en sucres résiduels (c’est-à-dire en sucre restant après fermentation), les vignerons ont le choix entre plusieurs techniques :

  • La récolte de grains atteints de nourriture noble ;
  • Le passerillage (dessèchement des grains sur pieds) ;
  • Les grains gelés (le gel permet une meilleure concentration en sucre) ;
  • Le dessèchement des grains après vendange.

Les blancs moelleux par région

Nos terroirs français regorgent de vins plus savoureux les uns que les autres.

Voici quelques exemple de vins blanc moelleux : les vins d’Alsace, le Sauternes, le Barsac, le Côtes-de-Bergerac, le Haut-Montravel, le Gaillac, le Monbazillac, le Jurançon, le Vouvray, le Coteaux du Layon, etc.

Le Sauternes, star sucrée du bordelais

Le Sauternes est réputé dans le monde entier pour la qualité de son blanc moelleux.

Ce vin accompagne très bien les repas de fête, et se marie particulièrement bien avec le foie gras et les desserts.

L’appellation Sauternes désigne le vin produit sur une zone géographique délimitée, située sur la Côte des Graves, aux bords de la Gironde. Afin de pouvoir utiliser cette appellation, le vin doit également avoir été conçu à partir de pourriture noble. 

Les cépages qui servent de base à ce moelleux sont bien évidemment les trois grands cépages blancs de Bordeaux : le sauvignon, la muscadelle et le sémillon. Ceux-ci ont largement fait leurs preuves dans l’élaboration de moelleux et liquoreux.

La région bordelaise produit également d’autres excellents vins blancs moelleux comme le Barsac et le Loupiac. Le vin produit sous ces appellations suit les mêmes principes que ceux du Sauternes. En effet, les mêmes techniques et les mêmes cépages sont à la base de ces blancs.

L’Alsace, experte en vins sucrés d’exception

L’Alsace est incontournable pour certains de ses cépages, comme le Gewurztraminer et le Reisling.

L’appellation alsacienne « Vendanges Tardives » correspond aux vins dont les vendanges ont été retardées. Cela permet d’utiliser un raisin particulièrement mûr, qui sera ainsi plus fortement chargé en sucre. Le vin dégage alors également des arômes plus puissants et plus ambrés, avec des notes de fruits confits et de fruits exotiques.

Par ailleurs, l’Alsace étant une région froide en hiver, certaines vendanges peuvent avoir lieu après que les grains aient gelé. Cela permet alors de réaliser un blanc appelé « Vin des Glaces ». Ce type de vin est un des incontournables de la région.

Les vins Sélection Grands Nobles, quant à eux, ne sont produits que durant les années particulièrement propices. Ces années exceptionnelles doivent réunir un certain nombre de conditions climatiques.

Leurs arômes de miel, de fruits confits, ou encore de botrytis, restent en bouche. Ce type de vin est extrêmement bon avec du fois gras ou les desserts.

Le Gewurztraminer se marie très bien avec certains plats asiatiques.

La Loire, de Montlouis à Vouvray, en passant par les incontournables Coteaux du Layon

La Loire est une région très vaste en termes de vins. Elle produit en effet une grande diversité de vins, dont de bons vins blancs sucrés.

Ses moelleux les plus réputés sont le Coteaux du Layon, le Vouvray et le Montlouis-sur-Loire.

Bien que les trois appellations utilisent le même cépage (le chenin), ils présentent des arômes bien différents. Les sols sont composés de minéraux différents, ce qui affecte le goût du vin.

Vous pourrez souvent y découvrir des notes de fruits secs, de miel ou de marmelade, et apprécier leurs couleurs, qui varient entre jaune doré et des robes plus ambrées.

Le Jurançon, fierté sucrée du Sud

Le Jurançon est produit au cœur des Pyrénées-Atlantiques, en plein Béarn. Il y est souvent consommé en apéritif.

Il est réalisé à partir de deux cépages : le petit manseng et le gros manseng. La technique utilisée pour la récolte est celle des tries successives. Elle permet d’obtenir la quantité de sucres résiduels souhaitée.

Lors de la dégustation de ce vin, vous pourrez y retrouver des notes de cannelle, de miel ou encore, de fruits confits.

Le Jura et ses cépages anciens

En termes de vin, le Jura est une région un peu à part. En effet, tous les raisins utilisés dans cette zone proviennent de cépages anciens. Par ailleurs, en dehors du Chardonnay, tous ces cépages ne sont produits qu’au Jura.

Cela rend les vins du Jura tout à fait uniques en leur genre.

Le Vin de Paille du Jura est un vin liquoreux, fait à partir des meilleures grappes de raisin. Celles-ci sont sélectionnées et séchées pendant des mois (traditionnellement sur de la paille) avant d’être pressurisées. C’est grâce à cela que la concentration en sucre est garantie.

Les informations contenues dans cet article devraient vous donner un bagage pour partir à la découverte des vins sucrés. Néanmoins, rien de vaut une dégustation de vins blancs moelleux !

Notre gamme de Vins Blancs Moelleux se décline en 2 cuvées : Tradition et une Cuvée Spéciale.

Dans la gamme tradition, retrouvez des vins fruités et équilibrés dont le cépage dominant est le Sémillon. Ce vin, avec une robe paille brillante, allie rondeur en bouche et une bonne fraîcheur aromatique. Notre cuvée spéciale « Vieille Vigne » dévoile un nez intense de pâte de coing, sa bouche est ronde et acidulée.

Les Cépages

Le vin moelleux côtes de Bergerac Tradition trouve son équilibre à partir des cépages Sémillon, Sauvignon Blanc, Sauvignon Gris et Muscadelle. Notre cuvée spéciale Vieilles Vignes est élaborée sur une base Sauvignon, ce qui lui donne son côté généreux et enrichit sa palette de parfums.

La Vinification

Après triage, les baies de raisin sont pressées directement pour en extraire le jus. La fermentation est arrêtée de telle sorte à obtenir un vin moelleux, c’est à dire avec une teneur en sucre d’environ 45g par litre. Le vin sera ensuite élevé en cuve pour s’affiner ses parfums et développer ses arômes.

Etape 1 : Le vin a-t-il du sucre ?

Dès l’attaque, au moment où le vin entre en bouche, vous allez percevoir des saveurs révélées par la langue. N’hésitez pas à (re)lire les étapes de l’analyse du vin en bouchesi cela ne vous dit rien !

Le sucre est perçu immédiatement, dès la pointe de la langue, il crée une salivation grasse.A partir du moment où vous décelez du sucre dans le vin (Sauternes, Coteaux du Layon, Vendanges tardives, maus aussi certains gewürztraminer), vous entrez dans la catégorie des vins doux.

Cette gamme de vin doux constitue la 1ère catégorie de notre classification des vins blancs.

Note : Au sein des vins blancs doux, il sera possible de distinguer encore de nouvelles sous-catégories, fonction du taux de sucre de chaque vin (demi-sec pour un taux de sucre compris entre 4g/L et 12g/L, moelleux pour un taux compris entre 12 et 45g/l, et liquoreux au-delà). Mais dans le cadre de cet article, nous allons nous concentrer sur la catégorie globale des vins doux, qui englobe ces différentes sous-catégories.

Etape 2 : Evaluez ce qui domine entre l’acidité et l’onctuosité

Souvenez-vous, un vin blanc se caractérise en bouche par son équilibre acidité/onctuositédeguster le vin blanc, acidite et gras

Pour résumer :

  • certains vins blancs sont plutôt dominés par l’acidité : ces vins dits nerveux, vifs, tendus, …ils créent une salivation fluide dans votre bouche.
  • D’autres, au contraire, vous donnent une sensation d’onctuosité en bouche, apportée par l’alcool ou par le glycérol.

Dans cette étape 2, il s’agit pour vous d’évaluer l’axe dominant dans cet équilibre.vin blanc : dominante equilibre

Si l’acidité domine l’équilibre, et que la sensation de gras est faible, nous parlerons d’un vin vif.

Cette gamme de vin vif constitue la 2ème catégorie de notre classification.

Et si l’acidité ne domine pas l’équilibre … passez à l’étape 3 !

Etape 3 : Evaluez le niveau de gras du vin

Nous sommes donc dans le cas où ce n’est pas l’acidité qui domine (sinon, on parle de vin vif).

Plusieurs cas s’offrent à vous, en fonction du niveau de gras :

  • Si le gras est bien présent et vient équilibrer l’acidité du vin, si le vin présente une belle persistance aromatique (ou longueur en bouche : temps pendant lequel les arômes restent en bouche) et des arômes de fruits mûrs, on parlera de vin onctueux. Vous pouvez également utiliser le terme vin rond.

Cette gamme de vin onctueux constitue la 3ème catégorie de notre classification.

  • Si, au contraire, le gras est clairement dominant, et que le vin présente des arômes plus complexes (voire parfois des arômes d’élevage en fût de chêne comme le bois, la vanille, le grillé), alors on parlera de vin corsé. C’est en général un vin que vous pourrez faire vieillir en cave.

Cette gamme de vin corsé constitue la 4ème catégorie de notre classification.

Des exemples ?

Pour vous aider à appliquer cette démarche de classification des vins blancs dans vos dégustations, je vous indique quelques exemples de vin pour chacune des catégories :

Cliquez sur le schéma pour l’agrandir

Recherches utilisées pour trouver cet article :

  • catégorie de vin
  • vin blanc gras
  • rond blanc
  • vin blanc de garde
  • comment classifier les vins blancs
  • différents types de vins blancs
  • vin doux vin sec
  • vins blancs gras
  • vins blancs types
  • législation vin sec demi-sec

No related posts.

Cuvée Chai Poude

Assemblage

Produit de la Gascogne au travers duquel notre terroir peut s’exprimer, ce vin blanc moelleux va vous ravir. Élaboré avec un des meilleurs cépages blanc de l’appellation, notre 100% Gros-manseng est récolté au prélude de l’hiver en légère sur-maturité.

Terroir

Implanté sur des sols de nature argilo-calcaires, entouré de carrières de calcaire, qui lui permettent de produire des vins riches, concentrés, très marqués par un effet « terroir » indéniable et une typicité hors du commun, ce qui les rendent uniques.

Climat

Le climat océanique et la proximité des Pyrénées, avec la particularité d’avoir des été chauds accompagnés de nuits fraîches, est le meilleur support à la qualité aromatique de notre raisin.

Dégustation

• Nez : intense aux arômes mêlés de fruits confits et de notes de miel• Bouche : une attaque souple qui vient se confronter a cette impression de volume pour terminer sur une note acidulée et rafraîchissante.Accords mets/vinsApéritif, sur des foies gras, des plats sucrés-salés, exotiques, cuisine orientale ou en dessert.Température de dégustation : 10°C

Vignoble

Appellation : Côtes de Gascogne. Densité de plantation: 4000 pieds/ha. Age moyen des vignes : 25 ans. Rendement : 70hL/ha.

Analyses

Alcool : 12% Vol. Acidité totale : 4.5 g/L H2SO4. Sucres résiduels : 35-40 g/L.

Médailles

Médaille d’Or Concours Gilbert & Gaillard (2016 et 2017)Médaille d’Or Concours Féminalises (2016)

Le Raskasse, idéal pour des repas légers.

Minéral et fruité, le Raskasse est idéal pour accompagner des repas légers. Planche apéritive, pique-nique ou apéro dinatoire assis dans l’herbe, le Raskasse apportera une note de fraîcheur à vos plats. Assortiment de fromages,mignardises et tartines salées… Notre flacon se mariera à votre cuisine.Il s’accordera également parfaitement avec du poisson grillé et de la viande blanche.

Le Likorne blanc sublimera l’exotisme de vos plats.

Ce vin blanc, moelleux et rond,est issu d’un vignoble en plein cœur du sud-ouest.Avec des notes fruitées et une attaque moelleuse,le Likorne est le vin idéal pour accompagner les plats exotiques et ensoleillés que vous ferez découvrir à vos amis. Ses notes de fruits confits,d’agrumes et d’ananas s’accorderont également à merveille avec un apéritif ou des desserts et salades de fruits.

Cuvée Konfidentielle vous invite à découvrir ces références,sélectionnées avec soin et proposées en quantités limitées.Issus de vignobles français. Apprenez à (re)connaître et apprécier ces pépites.Puis, en vous laissant porter par votre instinct et vos connaissances en œnologie,vous pourrez réaliser des accords verticaux harmonieux, qui soulignerons toutes les saveurs de vos plats

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: