Terrine de foie de volaille

Jusqu’à peu, j’étais un peu frileuse à l’idée de me lancer dans une terrine de campagne. Tout d’abord parce que n’ai pas de terrine et puis je me suis toujours dit que c’était long, avec pas mal de préparation, tout ça tout ça ! Mais ça c’était avant de découvrir le livre « simplissime » de Jean-François Mallet, dont j’avais entendu parlé chez François Régis Gaudry dans « on va déguster ». puis feuilleté chez ma cop’ foodistaqui, elle aussi, avait adopté la simplissime attitude !!Pour démarrer dans la cuisine « simplissime », j’ai opté pour cette terrine de campagne au foie de volaille. La photo avait l’air bien alléchante et la recette, si facile ! L’affaire était entendue !

terrine de foie de volaille Pour une belle terrine (taille un grand moule à cake) 8 à 10 personnes– 500 gr de foie de volaille– 400 gr de chair à saucisse– 4 gr de sel– 1 CAC de thym frais ou séché– 2 oeufs de poule, entierJ’ai ajouté 2 feuilles de laurier et du poivre.

Préchauffez le four à 170°Coupez la moitié des foies de volailles, et mixez le reste.Dans un grand saladier, mélangez (avec les doigts) tous les ingrédients : foie, chair à saucisse, sel, poivre, thym et les oeufs. (Pour les âmes un peu sensible, Il est conseillé de ne pas faire ça tout de suite après le p’tit déj, car c’est quand même un peu particulier de « patouiller » dans les abats et le foie mixé. N’écoutant que mon courage et pensant aux tartines que je pourrais me faire plus tard, j’ai vaillamment passé cette étape !).Versez le tout dans une terrine ou un moule à cake (ça marche tout aussi bien même si l’esthétique n’est pas au rendez-vous).Déposez le moule dans un plat allant au four avec de l’eau dedans pour le bain marie. Tassez au mieux.Enfournez pour une cuisson de 45 mn environ (j’ai cuit ma terrine plus d’une heure).A la sortie du four laissez refroidir puis recouvrez d’un couvercle dans le cas de la terrine ou d’un papier alu pour un moule à cake. Tassez avec une brique de lait (système D, très pratique) et mettez au frais pendant une nuit.Le lendemain, il n’y a plus qu’à dégoupiller une baguette bien fraîche, faire valser les cornichons et les p’tits oignons! La terrine est prête. Elle me paraissait bien volumineuse mais finalement, ça part vite et bien !!

Verdict gustatif : c’est hyper simple et c’est bon ! Je suis contente de ce premier pâté ! Les loustics ont trouvé ça bien bon, bien que légèrement timide à la première tartine (qu’est ce que c’est que ce truc qu’elle nous a encore préparé !??). Une fois la première bouchée passée, les tartines se sont enchaînées !A refaire donc !

A tester aussi : les rillettes de lapin !

Pin on Pinterest

Pinterest

Email this to someoneRendez-vous sur Hellocoton !

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: