Tapioca au lait

Effectivement, j’me suis plutôt lâchée récemment, avec mes recettes de desserts chocolatés à la limite de l’obscénité – alors pour le bien de votre doux petit popotin et accessoirement du mien, je crains d’être contrainte et forcée de nous reprendre en main. (Et là, forcément, j’auto-questionne ma crédibilité à promouvoir ce bloody annoying mouvement qu’est celui de la sagesse calorique, hein.)

TAPIOCA COCO BANANAPUTAIN MAIS FAIS CHIER le chocolat, le beurre, le sucre, le gras, toussa – comment des trucs si bons peuvent-il être si salauuuuuuds à la fois ? Ceci dit, en me concoctant cette petite tuerie allégée banane/coco/tapioca, je me prouvais que VOUI, un dessert peut être light et complètement fou malgré tout.

Et franchement, quoi de plus cool pour le cul et pour le moral que de se dire que l’on a kiffé sans culpabiliser d’un poil ?

POUR 4 MEUFSQUIVEULENTDUDESSERTSANSPERDRELAFACEENENFILANTLEURJEANSLIM 🙂

70ml de tapioca (ou perles du japon, si c’est pas mignon)250ml de lait ou crème de coco allégée (effort)240ml de lait d’amande (c’est bon cette merde, z’avez dja goûté ?)1 gousse de vanille à gratter2 petites banana2 sachets de Canderell vanillé (effort bis)De la cannelle.(Vous noterez que ma recette est sans sucres, sans lactose et sans gluten, hein, je veux une médaille.)

1)   Dans une casserole, on commence par faire chauffer le lait de coco avec le lait d’amande, les sachets de Canderell et la gougousse de vanille préalablement grattouillée.

2)   Dès que ça fait des bubulles, on plonge notre tapioca que l’on laisse cuire à feux doudoux pendant 10 à 20 minutes – il faut que les perliches aient triplé de volume et qu’elles soient complètement transparentes pour être cuites, oh yeah.

3)   Dans une assiette, on écrabouille les bananas avec le dos d’une fourchette. (J’adore le bruit, ça m’fait penser à quand on touille le beurre dans les coquillettes, j’ai deux ans oui merci je sais)

4)   Y a plus qu’à retirer la casserole du feu, à ajouter les bananes écrasées au mélange tapioca/laits, à touiller et à déguster à la température de notre guise après avoir saupoudré notre mixture d’un soupçon de cannelle moulue.

C’est bon sa race, ça cale grave, on kiffe notre mère, et toussa pour moins de 200 calories par portion. Du coup, y’aura même pas besoin d’aller suer comme un bovin au cours de body step ce soir, ni à hocher la tête d’un « nonononon » aussi frustré que peu convaincu au moment crucial du « JE PRENDS DU DESSERT vs LA RAISON. »

Pas la peine de me remercier, hein, je me félicite déjà moi-même de cette merveilleuse re-masterisation dénué de tout sentiment d’abjection. Ouais j’me la pète. Prout.

Perles de tapioca au lait de coco et aux bananes

– une petite tasse de perles de tapioca (les miennes étaient natures, mais j’aime bien aussi celles parfumées au pandan, surtout qu’on ne trouve pas très facilement du pandan frais, ici) – une boîte de lait de coco – 2 ou 3 bananes bien mûres (de Martinique ou Guadeloupe) – 3 cuillères à soupe de sucre en poudre rases

– Faire tremper pendant une heure les perles de tapioca dans un bol d’eau froide. – Jeter l’eau, et verser les perles dans une casserole. – Ajouter le lait de coco, le sucre, et faire cuire pendant une dizaine de minutes. – Eteindre le feu et laisser reposer quelques minutes. – Verser dans un bol, ajouter des rondelles de bananes.

Et voilà !

Déguster en fermant les yeux à chaque bouchée…

Remarques : – j’aime le contraste de la banane encore froide et ferme avec le lait de coco bien chaud. Mais on peut également faire cuire un peu ses bananes, en les ajoutant en rondelles dans la casserole et en poursuivant la cuisson deux minutes, à couvert. – l’idéal pour cette recette est d’ajouter pour parfumer le lait de coco une belle feuille de pandan. Il y en a plein dans le jardin de ma grand-mère… A Bordeaux on en trouve dans les magasins asiatiques. – on peut également finir ce dessert en parsemant quelques cacahuètes grillées et hachées sur le tout.

<3 Elle et moi, cet été, le jour de ses 83 ans… <3

Mais aussi:

  1. Tarte choco- bananes
  2. Nems choco-bananes, chantilly coco et fruits de la passion
  3. Comment faire son lait de coco, son beurre de coco et ses bounties maison avec 200g de coco râpée
  4. Tom Kha Kaï – soupe thaï de poulet et lait de coco

Le tapioca est un aliment génial pour les bébés : sans gluten et permettant d’apporter des féculents mais également de l’onctuosité aux préparations, il a toute sa place dans l’alimentation des petits.

Personnellement c’est un produit que j’apprécie utiliser, il est simple et rapide d’utilisation.

On peut l’utiliser dans les potages par exemple (cela se faisait beaucoup du temps de nos grands-parents !), mais cette fois-ci je vous le propose en dessert, à la façon d’une semoule au lait.

Autre avantage non négligeable : ses « grains » sont gluants, lisses : parfait pour bébé 😉

Crème de tapioca à la fleur d’oranger

A gauche à base de lait maternel et à droite au lait infantile

Ingrédients par petits pots de crème de tapioca :

  • 100 ml de lait : maternel, infantile (deuxième âge, de croissance ou de vache selon l’âge de bébé)
  • 1 cuillère à soupe de tapioca
  • de l’eau de fleur d’oranger

Préparation de crème de tapioca au Nutribaby :

  • Dans un petit pot, verser 100 ml de lait (maternel ou 2ème âge ou de croissance ou de vache selon l ‘ âge de bébé ) et y ajouter une cuillère à soupe de tapioca. Mélanger.
  • Faire cuire au cuiseur vapeur pendant une quinzaine de minutes en prenant soin de mélanger en cours de cuisson.
  • Ajouter une demie cuillère d’eau de fleur d’oranger et mélanger.

Si vous n’avez pas de Nutribaby, vous pouvez procéder de même avec un autre cuiseur à la vapeur. Et vi vous n’avez rien de tout cela, vous pouvez le faire à la casserole sans soucis 😉

Cuisson à la vapeur

Conseil de Bergamote :

Ne vous inquiétez pas si à la fin de la cuisson, la préparation vous semble liquide. En effet, en refroidissant, la préparation épaissit encore un peu.Si la texture est trop compacte ou si bébé préfère les textures très lisses, vous pouvez mixer la préparation avec une compote. Super goûter assuré !

Isabelle Bergamote

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: