Recette paella facile

La paella est un plat espagnol qui nous vient traditionnellement de la région de Valence, sur la côte méditerranéenne de la péninsule ibérique. Tirant son nom de la poêle dans laquelle il est préparé, la paella peut être préparée avec de la viande, des fruits de mer, et même une association des deux. Emblème de la cuisine espagnole, et préparée différemment selon les régions, nous vous dévoilons tous ses secrets dans cet article.

Quels ingrédients pour une recette paella valencienne ?

Pour préparer une paella à la valencienne pour 6 à 8 personnes, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 500 g de riz à paella de Valence (qui sera légèrement rond) ;
  • 1,5 kg de poulet ;
  • 1,2 kg de lapin ;
  • 2 tomates ;
  • 300 grammes de haricots verts ;
  • 200 grammes de haricots blancs (de garrofo, de préférence) ;
  • 6 artichauts ;
  • 1 petit verre d’huile d’olive extra-vierge ;
  • 1 cuillère à café de safran (en pistils de préférence) ;
  • du romarin,
  • 1 cuillère à café de pimenton ;
  • 1 litre d’eau ;
  • du sel et du poivre ;
  • un demi citron.

Quelles sont les origines de la paella ?

Si la paella est un plat typiquement espagnol, ses origines nous mènent à la région de Valence (entre le 15e et 16e siècle), où elle était préparée principalement par les paysans qui cultivaient le riz. Elle était alors servie avec de la viande (généralement des animaux de basse cour comme du poulet, du lapin, mais aussi du canard), cuite simplement au feu de bois, avant de s’enrichir au contact des chefs de cuisine. Si elle s’est rapidement propagée au reste du pays (préparée avec du porc, mais aussi des fruits de mer comme la moule ou la seiche), il a fallu attendre les années 60 et l’arrivée du tourisme pour qu’elle devienne une spécialité culinaire reconnue à l’étranger.

Le mot paella nous viendrait du nom du plat dans laquelle elle est préparée. Il s’agit en effet d’une grande poêle en acier, munie de poignées sur les côtés pour la manier plus facilement. En latin, on l’appelait la « patella », bien que pour certains, le terme vienne de l’arabe « Baqiyah » (puisque le riz a été introduit au 8e siècle par les Maures, un peuple d’Afrique du Nord). Ces origines illustrent parfaitement l’esprit de partage de la paella, la poêle pouvant atteindre jusqu’à 20 mètres de circonférence.

La paella est si bonne qu’elle aurait permis de libérer des prisonniers pendant la guerre d’indépendance. Selon une légende espagnole, un général français aurait tellement apprécié la recette d’une belle ibérique qu’il aurait accepté de libérer un prisonnier pour chaque plat de paella (suivant toujours une nouvelle recette), permettant ainsi à 176 espagnols de retrouver la liberté.

Quelques conseils pour réussir sa paella

Avant de commencer à préparer votre recette paella, voici tous les secrets que vous devez connaître pour la réussir comme en Espagne.

Choisir les bons ingrédients

La réussite d’un plat passe comme toujours par le choix de ses ingrédients. Pour préparer une bonne paella, vous avez donc besoin de produits de qualité, frais et de préférence acheté auprès d’un épicier spécialisé, et non en grande surface. La paella pouvant être préparée avec différentes sources de protéines, mais aussi légumes, préférez des ingrédients locaux, et de saison, et évitez de les acheter en conserve, ou même surgelé.

Commencez par trouver un bon riz à paella. Il doit être rond, pour bien supporter la cuisson plutôt longue de ce plat (un peu comme pour un risotto). Evitez donc le riz au grain long, qui risque de se casser ou de donner une consistance trop épaisse et peu digeste. Faites également attention au safran, qui donnera une belle couleur à votre plat. Choisissez-le en pistil, pour un orange plus vibrant et des arômes plus prononcés. Faites-le infuser la veille dans de l’eau tiède.

Utiliser les bons ustensiles

Une bonne paella demande également de bons ustensiles. Vous aurez ainsi besoin d’une poêle assez grande pour nourrir tous vos convives. Elle est traditionnellement en acier, ce qui permet au bouillon de bien s’évaporer, mais aussi de conserver les arômes de votre plat. C’est aussi le matériau idéal pour faire griller votre viande et vos légumes.

Bien équilibrer le riz et le bouillon

Si vous voulez obtenir une paella aérienne et pas trop pâteuse, vous devez également trouver le bon ratio de riz et de bouillon. Pour cela, on suit le conseil des chefs espagnols qui s’aident des rivés des poignées de votre poêle (à l’intérieur du plat). Vous devez verser votre bouillon jusqu’à les dépasser puis le porter à ébullition jusqu’à ce qu’il réduise légèrement et laisse réapparaitre les deux rivés de votre plat.

Vous pourrez alors verser le riz, en une longue ligne traversant en diagonale le plat à paella, et dépassant du bouillon d’environ 1 cm. Bien sûr, vous devez disposer d’un plat à paella pour que cette technique fonctionne, et bien respecter le temps de cuisson détaillé dans nos recettes. Si e n’est pas votre cas, il vous suffira de compter 4 volumes de bouillon pour un volume de riz à paella, puisque le liquide va s’évaporer pendant la cuisson et être absorbé par les grains de riz.

Réussir sa cuisson

Le dernier secret pour réussir sa recette paella est de réussir la cuisson de chacun de vos ingrédients. En effet, votre plat va contenir de la viande, des fruits de mer, mais aussi des légumes et du riz. Pas question de les faire cuire tous en même temps. Vous allez devoir respecter leur temps de cuisson respectif, en les faisant revenir séparément. Cela vous permettra d’obtenir une viande et des légumes bien grillés et colorés, et non pas bouilli dans votre jus de cuisson.

Pour cela, on ne lésine pas sur l’huile d’olive, qui vous permettra d’éviter qu’ils n’accrochent à la poêle et ne donnent un goût de brûlé à votre plat. Ce n’est pas la spécialité la plus diététique nous venant d’Espagne, mais pas question de la rater pour sauver quelques calories.

Pour que tous vos ingrédients soient bien à la bonne température et laisser les arômes se développer, laissez votre paella reposer pendant 5 à 10 minutes avant de servir. Cela permettra de finir la cuisson du riz, et d’obtenir un tout homogène.

Recette paella comme en Espagne : nos meilleures variations

Maintenant que vous connaissez toutes nos astuces pour réussir votre recette paella, voici nos meilleures variations, à réaliser très simplement en suivant nos instructions, étape par étape.

Paella comme à Valence

Commençons par la paella de Valence, préparée avec du lapin et du poulet, ainsi que du riz cultivé spécifiquement dans la région valencienne. Pour la réaliser, référez-vous à la liste d’ingrédients présentée plus haut.

  • Commencez par faire chauffer l’huile d’olive dans votre poêle. Une fois qu’elle sera bien chaude, faites revenir la viande, coupée en petits morceaux de même taille pour obtenir une cuisson bien homogène. Laissez-les dorer, puis disposez-les sur les bords, pour qu’ils ne brûlent pas.
  • Ajoutez ensuite les haricots verts et les artichauts. Faites-les également légèrement colorés avant de les mettre eux aussi sur les bords de votre plat.
  • Versez ensuite les tomates concassées. Faites les frire, puis ajoutez le sel, le pimenton, et les haricots blancs.
  • Ajoutez ensuite l’eau dans laquelle vous auriez fait infuser les pistils de safran la veille. Portez le bouillon à ébullition et laissez mijoter pendant 30 à 40 minutes, à feu doux.
  • Versez ensuite le riz rond en formant une ligne diagonale, légèrement pyramidale (le riz doit dépasser du bouillon). Laissez revenir tel quel pendant 5 minutes, puis répartissez-le dans la poêle délicatement. Laissez mijoter pendant 20 minutes supplémentaires.
  • Avant de servir, disposez le citron coupé en quart et des branches de romarin. Laissez reposer quelques minutes et dégustez encore chaud.

Paella « terre et mer »

Si vous aimez les fruits de mer, cette recette paella facile entre terre et mer vous correspondra certainement plus.

Pour 4 personnes, vous aurez besoin de :

500 grammes (ou 8 verres de table) de riz à paella ;4 cuisses de poulet8 langoustines ou gambas ;1 kilo de moules ;2 encornets ;15 crevettes ;2 poivrons (un rouge et un vert)4 tomates ;1 petit piment doux ;2 gousses d’ail ;2 ognons ;100 grammes de petits pois ;2 grammes de safran ;1 clou de girofle ;50 cl d’huile d’olive ;du sel et du poivre ;2 citrons ;1 litre de bouillon de volaille.

  • Commencez par préparer vos ingrédients en coupant la viande et les légumes en petits morceaux. Faites griller vos poivrons au four pour en retirer la peau plus facilement. Concassez les tomates après les avoir plongé dans de l’eau bouillante. Nettoyez bien les moules et les encornets, après les avoir rincé à l’eau douce.
  • Faites chauffer de l’huile dans votre poêle. Commencez par faire revenir les moules pour les ouvrir, et retirez l’eau en la conservant pour plus tard. Retirez la coquille des ¾ de vos moules et conservez le reste pour dresser votre paella.
  • Faites ensuite revenir les poivrons, jusqu’à ce qu’ils soient bien colorés. Réservez.
  • Passez ensuite à la cuisson du poulet, jusqu’à ce qu’il soit bien doré. Faites ensuite cuire les encornets, pendant 5 minutes, et ajoutez les crevettes jusqu’à ce qu’elles soient bien roses. Réservez le tout.
  • Ajoutez de l’huile si nécessaire et faites dorer les ognons et l’ail, jusqu’à ce qu’ils soient légèrement translucides.
  • Ajoutez ensuite le riz et laissez-le revenir dans la poêle (comme pour un risotto). Ajoutez ensuite le poivron, les tomates, le piment, les petits pois, les épices et les aromates.
  • Versez ensuite la moitié du bouillon et l’eau des moules ainsi que les pistils de safran. Dès que votre préparation commencera à frémir, ajoutez le reste de vos ingrédients et placez votre plat au four (thermostat 7) pendant 10 à 15 minutes. Cette méthode de cuisson permettra d’éviter que le riz n’accroche à la poêle.
  • Ajoutez du bouillon dès que le riz l’aura absorbé et finissez la cuisson pendant 5 minutes.
  • Avant de servir, décorez avec le citron, les coquillages et les crevettes.
  • Servez de préférence avec un vin blanc « vert ».

Concours de paella

Participez à un concours de paëlla en Espagne, l’occasion de déguster des paellas durant votre séjour en Espagne !

Chaque année, un grand concours de paella est réalisé au mois de mars à Valence, en Espagne, là où la paella serait née.

Pour ce concours de paella, les participants sont des salariés d’entreprises du secteur logistique invitées à montrer leur talent culinaire.

Le concours commence à 14h avec la traditonnelle Mascletà (petits feux d’artifices dont le but est de faire du bruit)

Plus de 200 paellas furent ainsi cuisinées pour les plus de 4000 participants qui attendaient avec impatience leur part de paella.

Concours de paëlla en France

  • Maugio Carnon (près de Montpellier) : La Romeria del Encuentro aura lieu les 1er, 2 et 3 juin 2012.

Comment cuisiner la paëlla traditionnelle ?

D’ores et déjà, il y a la paëlla traditionnelle qui est également connue sous l’appellation « Valenciana ». Elle est justement originaire de l’Espagne et c’est la forme la plus connue de la paëlla. Le principal ingrédient utilisé est le riz sec. De la friture de poivrons peut aussi servir si nécessaire. Il ne faut pas oublier l’ail, les oignons et les tomates. Pour agrémenter le tout, il faut de la viande. Celle de lapin est la plus appréciée. Il est important de noter qu’à un verre de riz correspondent deux verres d’eau. C’est une condition pour réussir la paëlla traditionnelle. Cela permettra au riz de n’être ni trop cuit ni trop sec. Par ailleurs, un bon vin est nécessaire pour accompagner la paëlla valencienne. Cela donnera l’opportunité de relever le goût de ce plat riche en cultures.

La paëlla Marisco

Il s’agit d’une autre variété de paëlla. En fait, c’est un plat à base de fruits de mer et qui rend la méditerranée grandement célèbre. Elle est également nommée la « paëlla marine ». Il faut savoir que ce type de paëlla est plutôt servi dans les restaurants qui se situent en bord de mer. Les crevettes et le calmar sont les principaux ingrédients qui composent cette recette. Bien entendu, il est possible de choisir entre d’autres fruits de mer. La saveur iodée est celle qui permet à ce repas de se démarquer. Pour une paëlla marisco bien réussie, il faut prévoir 500g de riz pour un total de 8 parts. Ensuite, il ne faut pas oublier l’huile d’olive qui est un ingrédient phare de la paëlla. Les légumes ne sont pas vraiment indispensables à cette variété, mais elle doit être assez riche en saveur. Pour cela, il est conseillé d’ajouter 2 oignons hachés, de l’ail écrasé, des tranches de chorizo, des tomates également écrasées. Ne pas oublier de saler et poivrer. Bien entendu, les fruits de mer sont à l’honneur. La paëlla Marisco devra donc contenir 400g de moules lavées, 500g de crevettes et une cuillérée à café de poisson fumé en poudre.

La paëlla de viande

Sinon, il y a également la paëlla de viande. Celle-ci est caractérisée par un goût assez épicé. En effet, la saveur de ce plat est relevée avec du piment rouge doux. Certains n’hésitent pas à rajouter du poivre si besoin. Quant à la viande, le poulet est celui qui est recommandé pour réussir cette recette. Des légumes comme les petits pois et le poivron viennent s’ajouter à cette spécialité. Il suffit de placer tous les ingrédients dans la poêle et de laisser le riz s’imprégner du goût de la viande. La paëlla de viande classique pour 4 personnes comporte 400g de riz, 4 cuisses de poulet, 250g de chorizo et 1 tablette de poulet pour donner encore plus de saveur à l’ensemble. Il ne faut pas oublier le sel, le poivre, l’huile d’olive, l’ail, l’oignon et les poivrons rouges et verts. A noter qu’il faut compter une heure et quelques pour préparer ce plat.

La paëlla mixte

Enfin, il y a la paëlla mixte qui est un mélange subtil de viande et de fruits de mer. Il faut que la viande soit bien moelleuse avant d’ajouter les écrevisses ou le calmar. Pour cuisiner cette variété de paëlla, il faut prévoir 250g de riz pour 4 personnes. A cela s’ajouteront 350g de poulet coupés en morceaux et 6 côtelettes d’agneau. Concernant les légumes, ceux qui accompagnent le mieux la paëlla mixte sont les petits pois écossés, les courgettes et les fèves également écossées. Pour relever le goût, il faut ajouter un poivron rouge grillé et coupé en lanières ainsi qu’un oignon émincé. Pour accentuer les saveurs, il faut songer à rajouter 2 gousses d’ail au mélange et 10 cl d’huile d’olive. En guise d’épice, il est recommandé d’ajouter 2 pincées de pistils de safran, 4 brins de thym, du bouillon de poulet, un peu de concentré de tomate et bien entendu du sel et du poivre.

Vous avez une demande ou une question sur un de nos produits ?

N’hésitez pas à nous contacter nous vous répondrons très rapidement

CONTACTEZ-NOUS

Son origine

Ces pécheurs de haute mer , qui partent dans pour plusieurs jours avaient l’habitude de cuisiner une paella pour l’ensemble des membres du chalutiers. Mais voila , erreur de calcul ou problème de stock. Bref le cuisinier se retrouve sans riz pour faire sa paella. Assez gênant. Face à ce problème, une solution fut trouvé : Le cuisinier utilisa des pâtes , plus exactement des vermicelles (« fideos » en espagnol ») en lieu et place du riz. La recette fut un succès. Les pécheurs s’empressent de divulguer la recette a leur retour.La Fideua

fut rapidement adopter par les nombreux restaurants de la ville. Sa renommée internationale arriva quelques années plus tard grâce à l’importance du port de Gandia qui était dans les années 1930 un port international quasi exclusivement dédie a l exportation des oranges et des citrons à travers toute la méditerranée. Aujourd’hui  la région de Valence est toujours un des plus grands producteurs européen d ‘orange.

Sa renommée internationale arriva quelques années plus tard grâce à l’importance du port de Gandia.

La Fideua , c’est du sérieux

Si Valencia est le berceau ,la capitale espagnole de la paella, il en est de même a Gandia pour la Fideua. Tous les restaurants la propose.elle est plus consomme par les habitants que la Paella. Une chanson en Valenciano (langue locale officielle de la région de valence) est même dédié, hymne a la Fideua ! En général c’est le plateau traditionnel du dimanche dans la plupart des famille de Gandia. Idem que Valencia avec la paella.concours de fideuaLire aussi :  17 délices de la gastronomie Argentine

La recette de la Fideua

Pas sur que vous soyez prêt pour disputer le concours international de Fideua aux fruits de mer et poisson qui se déroule depuis plus de 40 ans dans la ville de Gandia. Toutefois voici la recette officielle :

Ingrédients : ( pour 4 personnes )

Un fumet de poisson (« caldo » en espagnol). Deux options s’offrent à vous. La première est d’acheter un bouillon déjà préparé. Rien de plus simple et assez économique. Vous êtes un puriste ?

la recette du fumet :

  •  1 kilo de queue ou tète de poisson
  • 1 oignon
  • 1 poireau
  • 2 carottes
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 gousses d’ail
  • 1 pincée de sel

 préparation :

  • Laver les queues et tète de poisson
  • Couper les en morceaux. Mettre dans une grande casserole
  • Couper l’oignon, le poireau et les carottes en morceaux.Direction la casserole, comme l’ail et le laurier.
  • Couvrir d’eau et assaisonner.
  • Porter à ébullition
  • Lors de l’ébullition , apparaîtra à la surface de la mousse.C’est normal .
  • Retirer la à l’aide d’un écumoir.
  • Baisser le feu, mettez le sur feu moyen pendant environ 45 minutes .
  • Retirer du feu et laisser refroidir .
  • Filtrer le tout avec un chinois pour récupérer le fumet. C’est un peu fastidieux mais la difference de gout est incomparable
  • Astuce : le mieux est de préparer votre fumet la veille de cuisiner votre fideua. Il en sera meilleur.Et c’est beaucoup plus facile au niveau de l’organisation de votre repas.
  • Autre Astuce : n’hésitez pas a préparer une grande quantité de fumet.En effet , vous pouvez garde le reste dans le congélateur. Ainsi, vous aurez un fumet de préparer à l avance pour votre prochaine fideua ou paella !

Le choix des vermicelles : un grand et éternel débat.

 Un peu comme la merguez ( il faut les piquer avec une fourchette,oui ou non ?). En Espagne, le choix du type de vermicelle soulève de nombreuses polémique et débat. Le choix s’avère crucial pour l’élaboration de votre fideua. 2 options s’offrent à vous :

 Avec un vermicelle fin (« fideo fino »)

Les partisans de cette technique affirme que le plat est plus savoureux car le goût des poissons et des fruits de mers ressortent plus.En outre le temps de cuisson est moindre.

 Avec un vermicelle plus épais(« fideo gordo »)

La par contre , le vermicelle étant creux, le fumet pénètre plus dans celui-ci.Il apportera plus de saveur au plat.Ici le temps de cuisson est plus important .Vous aurez besoin de plus de fumet car ces vermicelles absorbent plus.

Le mieux est de tester avec les deux et de garder ceux qui conviennent le mieux à votre palais.

La recette de la Fideua valenciana de Gandia:

 Votre fumet est prêt, vous avez choisi vos vermicelles ? passons aux choses sérieuses

Ingrédients :

  • 2 seiches ( à défaut utiliser du merlu,de la baudroie,lotte ou du calamar)
  • 8 gambas
  • 8 crevettes
  • une poignée de moules
  • une poignée de palourde
  • 500 grammes de vermicelle numero 3 ou 4.
  • tomate
  • ail

Lire aussi :  Les 10 tapas préférées des espagnols

Élaboration :

  • Cuire les gambas dans la poêle avec de l’huile d’olive. Réserver
  • Préparer votre « sofrito »(ou « sofrit », »sofregit » en catalan).Il s’agit d’un élément incontournable de la gastronomie espagnole.C’est une préparation , une sauce chaude, à base de tomate,poivrons et oignons que l’on cuit dans de l’huile d’olive.Il s’intègre dans de nombreux plats, surtout dans la paella et la fideua.
  • Faire revenir les tomates ( que vous avez pelé  et découper  en petit morceaux au préalable),l’oignon et l’ail dans la paella.
  • La paella est à la fois une recette mais aussi le nom du récipient creux et large qui permet son élaboration. Seul un plat à paella permet de cuire le riz ou les vermicelles de manière uniforme.
  • Faites réduire à feu lent durant environ 15 minutes.
  • Insérer dans la poêle la seiche et les crevettes. Dorer les
  • Rajouter le fumet.Environ 1 litre de fumet pour 400 grammes de vermicelles.
  • Rajouter les vermicelles
  • Verser une pincée azafran ou de colorant.
  • Cuire 6-7 minutes à feu vif
  • Rajouter les gambas en fin de cuisson
  • Arrêter la cuisson et laisser reposer quelques minutes afin que la fideua finissent d’absorber le fumet.

En général la Fideua s’accompagne d’un peu de citron ou d’aioli

Seul un plat à paella permet de cuire le riz ou les vermicelles de manière uniforme

Fideua ou Paella ?

Le grand avantage de la Fideua sur la Paella est le temps d’élaboration. Compter environ 40 minutes contre 1h30 pour la paella. A condition bien évidemment de disposer du fumet déja préparé.

Une alternative , la fideua catalane

Dans cette version catalane de ce plat, il existe une seule différence , mais qui a toute son importance.

Les vermicelles sont cuits et dorés dans le plat avant l’incorporation du fumet. Cette technique est appelle « Rossejat de fideus ».

Fideua au poulet ?

Très éloigné de la recette originale , mais de nombreux cuisinier incorporent du poulet dans la fideua en plus des fruits de mer . Le résultat est tout aussi bon et ressemble avec comme la paella mixte (fruits de mer et viande).

A ne surtout pas faire !

Oubliez le chorizo ! comme la paella , la fideua authentique ne contient absolument pas de chorizo. Et encore moins de piment de cayenne ou curcuma comme on peut le lire dans certains livres.

Lire aussi :  comment briller dans un restaurant espagnol

Accords mets / vins :

Plusieurs options la aussi s’offrent a vous :

  • Une bière espagnole.Vers Valencia , optez pour la Estrella Damm.
  • Un vin rouge « vino tinto » espagnol. Un « rioja » o « ribuera del duero » s’accompagne très bien avec la fideua. (Disponible dans les supermarchés ou votre caviste de quartier).
  • Pour les vins français , privilégiez un vin rouge cote du Rhône ou un vin du Sud-Ouest, style Cahors ou Fitou.

Ou déguster une fideua ?

  • En Espagne, près de Gandia ou Valencia :

Après avoir lézarder dans les plus belles plages espagnoles ,vous pourrez déguster  les meilleurs fideuas de la méditerranée et même du monde. En effet, ces trois restaurants suivants ont fini sur le podium du concours international de fideua de Gandia :

  1. le Restaurant Palau Verd, dans la localité de Dènia, près d’Alicante. troisème prix
  2. Chez Miguel y Juani.Un restaurant du village d’Alcudia, proche de Valence. Deuxième prix.
  3. Le Restaurant Chef Amadeo, situé sur la plage de Gandia. Vainqueur du concours
  • Vous êtes sur Barcelone ?

  1. « Suquet ». Excellent restaurant.la meilleur fideua de Barcelone vous y attends.
  2. « 7 portes ». Ce restaurant situé dans le centre historique de la ville élabore lui aussi d’excellentissime Fideua. C’est est véritable institution à Barcelone. Il accueille ses clients depuis 1836.
  • En France ?

Comme son nom ne l’indique pas , le restaurant « Au Derrick Catalan » est spécialisé en cuisine espagnole.Sa fideua est délicieuse.

En résumé ,la fideua est un plat méditerranéenne , aux saveurs de la mer. Bien plus facile a élaborer que la Paella et tout aussi savoureux . Ces deux plats sont emblématiques de la gastronomie Valencienne et espagnole. La renomme de la fideua  a dépassé les frontières espagnoles depuis de nombreuses années.

  • Pinterest
  • Google+

Comments

comments

Paella aux fruits de mer

2-3 personnes – Difficulté : super facile Préparation 10 min – Cuisson 15 minutes

  • 150 grammes de riz rond
  • 50 grammes Petit pois surgelés
  • 10 grosses crevettes décortiquées ou gambas
  • 150 grammes d’un mélange de fruits de mer surgelés (crevettes roses, moules, calamars, encornets)
  • 50 grammes Chorizo
  • 1 poivron rouge
  • 2 ou 3 oignons nouveaux moyens
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de paprika doux
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • ½ cuillère à café de safran
  • ½ cube de bouillon de volaille émietté
  • Du sel et du poivre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 20 grammes de beurre
  • 25 centilitres de vin blanc
  • 65 centilitres d’eau

Commencez par laver le riz puis découpez le poivron en lamelles et lechorizo en rondelles. Émincez les oignons nouveaux avec la cive, lacive étant la partie verte de l’oignon qui très est riche en goût.Mettez l’huile d’olive et le beurre au fond de la casserole et faiteschauffer.

Déposez ensuite les ingrédients un à un en commençant par le riz puisles crevettes, les petits pois et les fruits de mer (ou les moules).Ajoutez le chorizo et les poivrons. Déposez enfin les oignons émincés,l’ail et le mélange d’épices (paprika, curcuma, safran et bouillon depoulet). Assaisonnez de sel et de poivre selon votre goût. Ajoutez enfinle vin blanc et l’eau.

Mélangez tous les ingrédients à l’aide d’une cuillère en bois pourbien les imprégner des épices, allumez la plaque de cuisson ou le gaz etportez à ébullition. Dès que les bulles commencent à se former, baissezle feu et couvrez et, laissez cuire 15 min en mélangeant une à deuxfois pendant la cuisson. Éteignez le feu et entrouvrez le couvercle pourlaisser le riz absorber le bouillon pendant que vous dressez la table.Dégustez bien chaud.

Categories : A table

, Légumes

, Pâtes et riz

, Poissons et fruits de mer

Mots-clés : chorizo

, petits pois

, poivron

Partagez cet article

  • 6Partages

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: