Recette lasagne végétarienne

Les lasagnes, ces jours derniers, tout le monde en a parlé… j’ai ainsi découvert éberluée qu’il existait du minerai de viande!

Ce genre d’évènement me conforte dans l’idée qu’il n’y a que le fait-maison qui est sûr. On sait au moins ce qu’on mange, même si le plat est raté!

J’ai toujours observé avec étonnement ce que les gens mettent dans leurs caddies lorsqu’ils font leurs courses au supermarché. Ces produits finis, sont en plus, il me semble, plutôt chers… alors manger de la m…e et la payer chère, il serait temps que ceux qui ne l’ont pas encore fait reviennent à leurs casseroles.

Il y a tant de choses rapides à cuisiner!

Mes petites-filles, ont découvert récemment chez la maman d’une de leurs petites amies qu’on pouvait manger des pâtes en boîtes. Elles n’en revenaient pas, moi non plus d’ailleurs.

Je me pose aussi des questions quand je vois  les sacs de recyclables transparents que les éboueurs ramassent une fois par semaine. Quel  révélateur (si ils sont un peu curieux) de la façon dont les gens se nourrissent!

Ils auraient même de quoi faire une étude sociologique.

Bon, ceci dit, revenons à ma recette. Dimanche en allant au marché, j’avais des envies de lasagnes et qui plus est, voulais de lasagnes (comme ici par exemple, mais il y en a plein d’autres sur mon blog) aux légumes!

Mon poissonnier, qui connaît mes points faibles, s’est adressé à moi en tentateur.

«Vous avez vu mes Saint-Jacques? Elles sont magnifiques ce matin».

J’ai hésité immédiatement, mais pas longtemps. Les Saint-Jacques risquant d’être trop cuites, nous les avons mangées autrement et mes lasagnes ont été cuisinées, sans viande mais je vous assure qu’elles ne sont pas que pour les végétariens!

LASAGNES MAISON AUX POIREAUX ET OIGNONS DOUX DES CÉVENNES 

Préparation : 20 mn

Cuisson : 25 mn

Pour 4 personnes :

16 plaques à lasagnes maison ou sèches

8 poireaux

2 oignons des cévennes

250 g de mascarpone

2 c.à soupe de cerneaux de noix concassées

Un peu de parmesan râpé

sel et poivre du moulin

QS de beurre

  • Laver et parer les poireaux, les couper en rondelles.

  • Peler les oignons et les couper en lamelles.

  • Chauffer doucement une grosse noisette de beurre et faire revenir les poireaux et les oignons pendant 5 minutes environ.

  • Verser de l’eau à couvert, saler, couvrir avec un papier cuisson et cuire à l’étuvée 10 minutes de plus jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau.

  • Ajouter le mascarpone, le faire fondre pour qu’il enveloppe bien le mélange poireaux-oignons, incorporer les noix. Assaisonner de sel et de poivre du moulin.

  • Préchauffer le four à 180°. 

  • Cuire les lasagnes «al dente» et les disposer sur 2 épaisseurs dans un plat beurré en alternant une couche de crème et des lasagnes  jusqu’à épuisement des ingrédients,  terminer par des pâtes. 

  • Saupoudrer d’un peu de parmesan et glisser au four jusqu’à ce que le dessus soit doré.

 Lorsque vous cuisinez des lasagnes, prévoyez un plat vraiment adapté. Si vous pouvez, privilégiez plutôt un plat pas trop grand car c’est plus agréable d’avoir des portions un peu épaisses.

Et voilà, des lasagnes sans viande aucune, avec des légumes d’hiver que j’ai choisi et qui n’ont même pas besoin de traçabilité… Rien ne vaut donc le fait-maison, car comme je vous disais, même si il n’est pas très bon, au moins, vous savez d’où il vient!

Et avec ça, qu’est-ce qu’on boit ?

Un vin rouge italien de préférence. Je vous conseillerais un vin avec un bon équilibre, une belle structure, et un peu d’amertume, laissant de la place à des notes de fruits noirs rouges type mûres, cassis. Il ne faut pas un vin trop axé sur le fruit car il ferait saturer les papilles en sucre, perturberait l’acidité du plat et le rendrait un peu écoeurant. Un vin avec de l’amertume fera ressortir davantage le sucre et l’équilibre du plat.

Pour moi, le choix idéal serait un Montepulciano, ou un Nero d’avola pas trop jeune.

Si vous n’avez pas ce type de vin sous la main, choisissez en priorité un vin italien non sucré, ou encore un vin de la vallée du Rhône, ou un bon beaujolais.

Petit conseil pratique : déboucher votre bouteille la veille pour laisser le vin s’aérer tranquillement. Ainsi il se sera bien ouvert et vous pourrez profiter pleinement de tout son potentiel. Si c’est un vin jeune, vous pouvez également le carafer.

Une recette de lasagne végétarienne, réalisé avec une sauce bolognaise aux lentilles. Le tout est gratiné à la mozarella et au parmesan.

Après la sauce bolognaise végétalienne réalisée à base de protéines de soja texturées, qui reproduisent parfaitement l’effet “viande hâchée” afin de combler les végétariens nostalgiques, je vous propose une recette de lasagne tout aussi “trompe-l’oeil”. Qu’est-ce que cette recette a de particulier ? Elle est réalisée avec de la sauce bolognaise végétarienne/végétalienne/vegan composée de lentilles vertes. Une excellente dose de protéines végétales donc, qui vous permet de varier les plaisirs et de découvrir d’autres saveurs.

Avec cette sauce bolognaise végétarienne aux lentilles, il vous sera donc possible de réaliser une lasagne qui a l’air d’être tout à fait classique. Entendez par là : elle a l’air d’être pleine de viande. Si la sauce est carrément végétalienne/vegan, la recette de la lasagne dans son ensemble ne l’est pas car elle est gratinée au parmesan et à la mozzarella. Je ne sais pas si un jour je pourrai réellement arriver à me passer de manger du fromage (et d’œufs frais, accessoirement), donc je continue à proposer des recettes fromagées. Effet gourmand assuré.

Les lentilles constituent une excellente source de protéines, elles remplacent donc parfaitement la viande et même le tofu/soja. Au niveau du choix des légumes, j’ai intégré des champignons et des carottes, car il s’agit d’un plat d’hiver. Il est cependant tout à fait possible d’en faire une version plus printanière voire estivale, en remplaçant les champignons par de la courgette et/ou du poivron. A vot’ bon cœur !

S’il vous reste de la sauce bolognaise aux lentilles en trop, vous pouvez bien évidemment la consommer comme une bolo classique, avec des pâtes, ou vous pouvez la congeler. Finalement, j’ajouterai que, comme d’habitude, j’ai travaillé avec des feuilles de lasagne fraîches. J’en ai déjà vanté les mérites ici et ici. Je ne vais donc pas me répéter une nouvelle fois. Mais vraiment : elles apportent une dimension réellement différente au plat et sont 1.000 fois plus savoureuses (bon, j’exagère, mais voilà quoi).

Télécharger la fiche recette

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes)

  • 300 grammes de carottes (2 grosses carottes)
  • 150 grammes de champignons blancs (une dizaine)
  • 150 grammes de champignons bruns (une dizaine)
  • 75 grammes de pousses d’épinards
  • 1 oignon rouge
  • 1 oignon jaune
  • 2 gousses d’ail
  • Une dizaine de tomates sechées
  • 180 grammes de lentilles vertes
  • Un bocal de coulis de tomate (700 grammes)
  • 1 conserve de tomates concassées (400 grammes)
  • 150 ml d’eau
  • 8 à 10 feuilles de lasagne fraîches (250 à 300 grammes)
  • Une boule de mozzarella (125 grammes)
  • 100 grammes de parmesan râpé
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1/2 cuillère à café de piment en poudre
  • 1/2 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1 cuillère à café d’origan seché
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable
  • Sel et poivre

La béchamel

  • 40 grammes de margarine végétale ou de beurre
  • 50 grammes de farine de pois chiches
  • 300 à 500 ml de lait végétal (ici de soja) ou de lait
  • 1 cuillère à café de noix de muscade en poudre
  • Sel, poivre

Préparation

Sauce bolognaise aux lentilles

Commencer par émincer finement les oignons et les gousses d’ail. Laver et couper les champignons en tranches ainsi que les carottes en petits dés.

Dans une sauteuse, faire chauffer sur feu moyen fort les deux cuillères à soupe d’olive et y faire revenir les oignons et l’ail émincés durant 5 minutes. Ajouter ensuite les champignons et les carottes en morceaux. Bien mélanger, laisser chauffer pendant 2 – 3 minutes puis incorporer le piment, le curcuma, l’origan et le sirop d’érable. Saler et poivrer. Baisser légèrement le feu (moyen-doux) et laisser cuire une quinzaine de minutes, en remuant régulièrement.

Pendant ce temps, rincer les lentilles et bien les égoutter. Détailler les tomates séchées en morceaux.

Dans une grande casserole, verser la sauce tomate, les tomates concassées, les lentilles et les tomates séchées. Faire chauffer sur feu moyen en mélangeant bien. Incorporer enfin le contenu de la sauteuse dans la poêle et mélanger à nouveau. Ajouter ensuite 150 ml d’eau (personnellement, j’ai rincé mon bocal de sauce tomate à l’eau claire et l’ai ajouté au contenu de la casserole). Laisser cuire 15 à 20 minutes, à couvert, en mélangeant de temps en temps.

Sauce béchamel aux pois chiches

Pendant ce temps-là, préparer la sauce béchamel. Faire fondre la margarine sur feu moyen dans une casserole. Ajouter ensuite la farine de pois chiches d’un coup et mélanger au fouet pour que la préparation se décolle des parois de la casserole. Ajouter ensuite le lait au fur et à mesure, en mélangeant sans arrêt, jusqu’à obtenir une consistance qui convient. Saler, poivrer, ajouter la muscade en poudre. Réserver.

Si les feuilles de lasagne fraîches utilisées nécessitent une pré-cuisson, cuire les feuilles selon les instructions sur le paquet.

Lorsque les lentilles sont cuites, ajouter les pousses d’épinards et mélanger une dernière fois. Saler et poivrer si nécessaire.

Préchauffer le four à 180 degrés.

Egoutter la mozzarella et le couper en tranches. Râper le parmesan si celui-ci n’est pas encore prêt à l’emploi.

Monter la lasagne

Dans un plat allant au four, répartir une couche de feuilles de lasagne fraîches au fond du plat, la recouvrir ensuite d’une couche de sauce bolognaise, puis d’une fine couche de sauce béchamel. Recommencer l’opération avec une couche de feuilles de lasagne, une couche de sauce bolognaise et une couche de béchamel. Terminer l’opération avec une couche de feuilles de lasagne à recouvrir entièrement de sauce béchamel. Parsemer de parmesan râpé et répartir ensuite les morceaux de mozzarella par-dessus.

Enfourner ensuite pour 15 minutes. Poursuivre éventuellement la cuisson de 5 minutes en mode “gratiner” du four. Déguster immédiatement !

Attention à l’excès de fromage !

Le piège à éviter est de donner « du goûts aux plats » avec du fromage. Il est très facile (surtout en hiver) d’agrémenter les galettes de pomme de terre, les gratins, les lasagnes…. de fromage. Attention c’est une erreur, privilégiez plutôt l’assaisonnement de vos plats par des épices que du fromage, meilleur pour la santé. Bien sur cela demande un petit effort mais vous allez acquérir un bon réflexe pour le reste de votre vie :-). Pour gratiner les lasagnes et autres gratins vous pouvez simplement mettre de la béchamel sur le dessus de votre gratin et il gratinera comme avec du fromage :-), mais sans le goût du fromage, je ne vais pas vous mentir !

Aller je vous livre un de mes accord favori, la sauce soja. Oui oui, une poêlée de légumes, sauté nature et à la fin déglaçage à la sauce soja, c’est excellent 🙂

Liste des recettes d’hiver préférées

  • blanquette-de-tofu
  • recette-pommes-terre-gratinees
  • raclette-vegetarienne-aux-legumes-varies
  • recette_galettes-de-pommes-de-terre
  • tartiflette-vegetarienne
  • fondue-végétarienne
  • recette-lasagnes-aux-legumes-dhiver
  • lasagnes-chevre-et-epinards
  • lentilles-aux-carottes-a-la-marocaine

Et puis au fil des mois, je me suis adaptée, jour après jour, semaine après semaine j’ai fais mes menus pour en arriver à ce début de printemps.

Conclusion

La bonne nouvelle est que si vous voulez devenir végétarien(ne) la saison n’est pas une excuse ! Pas de procrastination possible! Vous pouvez devenir végétarien(ne) même en hiver. N’hésitez pas à vous servir des menus ci-dessus pour vous lancer dans l’aventure :-).

Si vous avez des difficultés, n’hésitez pas à les partager des les commentaire pour en faire profiter tout le monde 😉

Recherches utilisées pour trouver cet article

lasagnes végétariennes hiverfacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

twitterredditlinkedin

Ingrédients (Pour 6 à 8 personnes)

Recette de la sauce ici !

Pour la béchamel

  • 30g de beurre
  • 40g de farine
  • 50cl de lait
  • Sel, noix de muscade

+ Quelques feuilles de lasagnes (8 pour moi)

Recette

  • Préparer la sauce (ici)
  • Préchauffer le four à 170°
  • Préparer la béchamel
    • Sortir deux casseroles, verser le lait dans l’une et le faire chauffer à feu doux
    • Dans l’autre, faire fondre le beurre, une fois fondu, y ajouter la farine en une seule fois et remuer à l’aide d’une cuillère magique (ou d’un fouet) pour homogénéiser et former une pâte assez épaisse, couper le feu
    • Ajouter une louche de lait chaud, puis mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène
    • Ajouter une seconde louche, puis mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène
    • Et ainsi de suite jusqu’à épuisement du lait
    • Saler et ajouter une pincée de noix de muscade
    • Remettre la casserole sur feu doux/moyen et mélanger sans arrêt pendant 5 à 10 minutes (C’est long mais c’est le temps nécessaire pour que la sauce épaississe)
    • La sauce va épaissir, stopper la cuisson lorsqu’elle a la consistance désirée
  • Pour le montage
    • Etaler une fine couche de béchamel au fond du plat
    • Déposer les feuilles de lasagnes pour recouvrir le fond, il se peut qu’il faille découper certaines feuilles en fonction de la forme et de la taille de votre plat
    • Verser et lisser une couche de sauce bolognaise
    • Verser et lisser une couche sauce béchamel
    • Recouvrir de feuilles de lasagnes
    • Je répète l’opération 3 fois pour arriver en haut de mon plat
    • Recouvrir la dernière couche de feuille de lasagnes de sauce béchamel puis parsemer du parmesan
  • Enfourner pour 25-30 minutes
  • C’est prêt !

Alors ? Je vous ai convaincu ? J’attends vos retours avec impatience 🙂

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: