Kéfir de fruits

Grâce à notre ami Laeti, nous avons eu quelques grains de kéfir de fruits… Les grains de kéfir se transmettent avec amour de personne à personne, de génération en génération, de particulier à particulier. Ce n’est pas un aliment dont on fait commerce. Il existe également du kéfir de lait mais ça n’est pas du tout la même chose, nous verrons ici le kéfir de fruits.

Sommaire de l’article

  • Qu’est ce que le kéfir de fruits ?
  • D’ou viennent les grains ?
  • Pourquoi est ce bon pour la santé ?
  • Le kéfir de fruits est vivant et peut donc mourrir
  • Ou trouver des grains de kéfir de fruits ?
  • Reconnaitre un kéfir de qualité
  • Conservation du kéfir de fruits quand on ne s’en sert pas
  • A quoi servent les agrumes et les figues ? Que faire ensuite des citrons et figues  ?
  • Etapes de réalisation
  • Les variantes
  • Le mot de la fin
  • Pour en savoir plus…

Qu’est ce que le kéfir de fruits ?

Appelé aussi “cristal japonais”, le kéfir est composé de levures et de bactéries qui forment des grains translucides plus ou moins gros qui augmentent en taille et en nombre lorsqu’ils sont en contact de l’eau sucrée. Voici les principales bactéries (bonnes pour la santé) présentes dans le kéfir de fruits : Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus, Lactococcus lactis, Saccharomyces cerevisiae, …

En gros, on récupère donc quelques grains de kéfir, on les place dans de l’eau avec du sucre, de la figue sèche et du citron (recette détaillée plus bas). Les petits grains de kéfir, au contact du sucre vont se multiplier et fabriquent un peu d’acide et des gaz. Au bout de quelques jours, l’eau sera devenu un peu pétillante et légèrement acidulée, très agréable à boire surtout en été car fort rafraîchissante.

D’ou viennent les grains ?

L’origine exacte du kéfir d’eau n’est pas connue. Certains disent que la première découverte du kéfir de fruits remonte à 1899 par M. Lutz. Il aurait trouvé des grains de kéfir dans l’eau saturée de sucre de son cactus mexicain (figuier de Barbarie). Il est probable que le kéfir de fruit actuel trouve son origine dans différents pays notamment le Tibet et le Japon.

Pourquoi est ce bon pour la santé ?

  • Aliment vivant qui fournit certains oligoéléments
  • Il est considéré comme un probiotique et utilisé pour ses propriétés diététiques
  • Digeste, il nettoie les intestins voire soulage certains désordres intestinaux
  • Il favoriserait le transit intestinal, réduirait la flatulence et contribuerait à un système digestif sain
  • Santé et une longévité améliorée
  • En tant que probiotique, il apporte des bactéries et levures utiles à la digestion et au bon fonctionnement de l’organisme, des vitamines et des minéraux assimilables, et les protéines complètes
  • Le kéfir pourrait également aider à éliminer des envies malsaines de nourriture
  • Les Russes pensent que la consommation régulière du kéfir améliore l’état général de la santé, il est d’ailleurs proposé aux patients séjournant dans les hôpitaux, pour aider à combattre les infections et les maladies.
  • Le Kéfir contient du sélénio-méthionine qui est un anti-oxydant n’existant pas sous forme libre dans les aliments
  • Les peuplades vivant dans les plaines de l’Europe de l’Est disaient que le kéfir avait des propriétés «magiques» permettant de guérir les maladies gastro-intestinales.
  • Il aiderait aussi à prévenir les accidents vasculaires (crise cardiaque, accident vasculaire cérébral).

Le kéfir de fruits est vivant et peut donc mourrir

Les grains de kéfir peuvent être stressés de la surpopulation, le manque de nutriments ou de contamination. Comment reconnaitre un kéfir malade ?

  • Les grains sont visqueux.
  • Le kéfir est sirupeux.
  • Le kéfir sent mauvais. (Soufre odeur, sent les fruits pourris, les odeurs « comme des pieds», etc)
  • Film blanc se forme sur la partie supérieure du kéfir.
  • Grains commencent à diminuer de volume.

Pensez donc à faire une sauvegarde de vos grains ;-) c’est à dire d’en mettre un peu de coté et le conserver dans de l’eau sucrée au refrigerateur, ou d’en congeler ou de le déshydrater.

Ou trouver des grains de kéfir de fruits ?

On trouve du kéfir en poudre dans certains magasins d’alimentation ou pharmacie. Cette version de Kéfir aurait les mêmes propriétés mais possède un inconvénient, elle ne vit que pour une courte durée, et après avoir été utilisée pendant un temps limité, cette poudre de kéfir doit être remplacée et à nouveau achetée.

Le plus simple reste donc la transmission de grains de personne à personne.

Précision : je ne fournis pas de kéfir deshydraté. Demandez autour de vous.

Suite à tous  vos commenraires, j’ai trouvé utile de mettre toutes les adresse email des généreux donateurs :– Mme Giacone : [email protected]– En île de France : [email protected]– Dans le Tarn : [email protected]– Bordeaux : http://kefir.e-monsite.com/annuaire/

Reconnaitre un kéfir de qualité

Si vous avez reçu un Kéfir de fruits par le biais de quelqu’un, assurez-vous qu’il est sain et propre. Parfois, il peut y avoir des grains foncés provenant de l’utilisation de figues ou d’autres fruits secs ou de sucre roux, mais ce n’est pas une indication de mauvaise qualité.

Les grains peuvent avoir des tailles différentes allant jusqu’à la taille d’une noix. Leur couleur est blanche et translucide. Leur odeur est neutre, peut-être un peu comme la levure.

Vous pourrez à votre tour partager votre production avec vos amis qui apprécieront probablement cette boisson naturelle.

Conservation du kéfir de fruits quand on ne s’en sert pas

Pour conserver facilement les grains de kéfir, il y a plusieurs méthodes :

  • Le placer au réfrigérateur avec une cuillère à soupe de sucre (pour « nourrir » la graine) dans un récipient fermé mais non hermétique. Cela n’altère en rien la capacité de reproduction des grains qui se multiplient à nouveau par la suite dans les conditions normales. Il est possible de conserver le kéfir pendant plusieurs mois dans le réfrigérateur les grains immergés dans de l’eau plate sucrée. Changez l’eau sucrée tous les 15 jours environ.
  • On peut congeler les grains une fois
  • On peut encore simplement faire sécher les grains (sur une assiette placée sur un radiateur tiède par exemple ou bien étalés dans une passoire à température ambiante) en une seule couche pour faciliter le séchage. Ils vont se rétracter. Rangez-les ensuite dans un récipient hermétique et vous pourrez les conserver un an environ. Pour vous en resservir, vous devrez les réhydrater en douceur progressivement dans un peu d’eau sucrée pendant 12 heures environ. Jetez ensuite l’eau et renouveler l’eau sucrée, ainsi de suite pendant 3 à 4 jours avant de pouvoir les réutiliser.

A quoi servent les agrumes et les figues ? Que faire ensuite des citrons et figues  ?

Le citron sert à abaisser le Ph de la préparation et à conserver le kéfir. Il apporte en outre, vitamines et minéraux (et un bon goût). Les figues sèches sont une source supplémentaire de sucre (nourriture des grains de kéfir), de minéraux et vitamines et participent au goût particulier à la boisson.

Il n’est pas obligatoire d’utiliser des figues et des citrons, il existe de nombreuses variantes possibles : avec des framboises, du thé, de la tisane, à la menthe, à la pêche etc… La combinaison figues/citron correpond simplement à la recette traditionnelle. Ce qui est impératif, c’est l’ajout de sucre.

Une fois le kéfir filtré, vous pouvez presser le citron dans la boisson obtenue, cela donne bon gout. Et ensuite vous les jeter.

Etapes de réalisation

Ingrédients :

  • un grand récipient type gros bocal avec couvercle hermetique
  • 3 cuillères à soupe de sucre (roux de préférence ou blanc). Evitez le sucre complet (bien que tres bon pour la santé, j’ai trouvé le kefir fade avec le sucre complet).
  • 2 grosses cuillères à soupe de grains de kéfir de fruit
  • 1 l. d’eau de source
  • 2 figues sèches
  • 2 Rondelles de citron, soit un demi citron jaune

Préparation :

  • Mettre dans le récipient tous les ingrédients.
  • Remplir d’eau de source (sans remplir a ras bord, laissez un espace)
  • Fermer le couvercle du bocal
  • Laissez à température ambiante à l’abris de la lumière
  • Quand les figues remontent en surface (24 Heures environ), la boisson est prête.
  • Placer un saladier et filtrez le tout avec une passoire fine (Pas de métal)
  • Récupérer le jus du citron
  • Jetez les figues
  • Récupérez les grains de Kéfir, rincez-les et remettez dans le bocal pour recommencer un nouveau cycle.
  • Mettez le liquide directement en bouteille (bouteille en verre type limonade)
  • Garder 2 jours a température ambiante
  • Au bout de 2 jours environ, mettre au réfrigérateur pour stopper la fermentation et consommer..
  • Faire uniquement la quantité que l’on consomme par jour.
  • La boisson se conserve ensuite quelques jours au réfrigérateur Si l’on attend trop longtemps, le kéfir deviendra trop acide et imbuvable.

Précautions : avant d’ouvrir la bouteille, préparez le ou les verres. Ne secouez pas la bouteille. Procédez délicatement pour ouvrir la bouteille, ouvrez très doucement le mécanisme de fermeture en maintenant bien à deux mains bouteille et bouchon (au cas ou), pour éviter d’être surpris par l’effervescence. Quand on ouvre, ça fait un petit “pschitt” comme quand on débouche une boisson gazeuse.

Voici les grains de kéfir avant préparation

Le kéfir de fruits en préparation dans un bocal hermétique => réalisé avec du sucre complet

kefir fruits limonade maison-5Le kefir de fruits mis en bouteille

Les variantes

La seconde fermentation avec jus de fruits. Quand votre boisson finale est prete, mettez la moitié dans une bouteille en verre et remplissez l’autre moitié avec un jus de fruits bio, tel que jus de pommes ou d’oranges. Puis laisser 2 jours a temperature ambiante, bouteille fermée puis placer au frais et consommer.

Le mot de la fin

Votre kéfir est vivant, dites lui quelques mots d’amour tous les jours, il ne s’en portera que mieux !

Credit photos : www.studiocolas.com photographe Aix en provence

Le Kéfir

kefir©budwigcenter.com

Les grains de kéfir servent de base à la préparation consommable du kéfir.

En boissons associées aux fruits ou en crème et yaourt associés au lait.

C’est à la base un aliment vivant, constitué de micro-organismes vivants en symbiose : batcéries, levure, ferments. Il est considéré comme un probiotique

Le kéfir de fruits, initialement originaire d’Iran, est une boisson fermentée rafraîchissante.

Le kéfir de lait initialement originaire du Caucase est une boisson lactofermentée riche en bactéries vivantes qui améliorent la digestion du lactose chez les individus ayant des difficultés à digérer !

Le-Kefir-boisson-©-kefir.ly

C’est une boisson, qui selon le temps de fermentation, peut-être légèrement pétillante et alcoolisée (maximum 1 degré.)

Contrairement à beaucoup de boissons fermentées qui contiennent une quantité excessive d’acides, le kéfir présente un rapport acides-bases en équilibre, ce qui limite la déperdition minérale et les besoins en protéines.

De plus, le kéfir assure un apport important en vitamines, en minéraux et en eau, trois éléments nutritifs essentiels.

Le Kéfir en fermentant fabrique une multitude de substances bienfaisantes, qui désintoxique l’organisme en neutralisant toutes sortes de substances toxiques et exogènes.

Il est recommandé notamment pour ses propriétés diététiques, ses effets bénéfiques par les probiotiques sur la flore et le transit intestinal.

L’acide lactique dextrogyre, détruit les bactéries, parasites de l’intestin, désintoxique et nettoie l’appareil digestif en exerçant une influence positive sur de nombreuses fonctions.

Le-kefir-cream©fermentedfoodlab

Le kéfir n’est pas anodin, les probiotiques modifient le fonctionnement de l’appareil digestif.

Pour éviter les dysfonctionnements, il est recommandé de l’introduire tout doucement dans votre alimentation.

D’autant plus si votre flore est perturbée par une alimentation riche en sucre, sel et autres douceurs de l’alimentation industrielle et que votre système digestif est pollué par le Candida Albicans !

Vous pouvez commencer par boire 15 ml de kéfir par jour, en diluant le liquide dans un verre d’eau et en le buvant une heure avant ou après le repas.

Pour en savoir plus à ce sujet je vous conseille ces 2 articles :Candida Albicans : l’origine de vos problèmes de santé

Le kéfir : l’ingrédient de choix pour lutter contre le Candida Albicans

Je vous recommande ce blog et cette page en particulier pour vous guider si vous voulez faire vos probiotiques maison avec les recettes notamment pour faire le Kéfir aux fruits.Recettes de kéfir aux fruits 

Sinon, vous pouvez trouver les ferments tout prêts, pour faire le kéfir de fruits :Ferments pour Kéfir aux fruits 

Pour faire le kéfir de lait :Ferments pour Kéfir de lait

* Sources photoshttp://kefir.lyon.free.fr/http://www.budwigcenter.com/super-health-benefits-kefir-probiotics/http://www.fermentedfoodlab.com/kefir-sour-cream/

Kéfir de fruits, figue et orange.

Les ingrédients

  • 1 litre d’eau filtrée ou eau du robinet reposée
  • 3 cuillères à soupe de grains de kéfir de fruits
  • 3 cuillères à soupe de sucre de fleur de coco, qui donne la couleur brune – si vous n’en avez pas préférez un sucre roux, non raffiné
  • 3 figues séchées
  • 3 rondelles d’orange

Comment faire la boisson de Kéfir de fruits ?

Mélangez le tout dans un saladier, recouvrez d’un torchon et laissez à l’ombre pendant 24h/48 pour laisser faire la fermentation. Une fois les figues remontées à la surface, filtrez la boisson pour la conserver dans une bouteille hermétique. Gardez les graines, rincez –les et remettez-les dans un bocal au frais.

Les grains de Kéfir de fruits se conservent aux frais, dans un bocal avec un peu de sucre et de l’oxygène. Vous pouvez laisser le couvercle ouvert*.

Pour avoir une boisson plus pétillante, laissez la boisson reposer 48h en bouteille bien hermétique avant de consommer. Sinon, laissez la bouteille ouverte pour laisser s’échapper les bulles.

Soyez créatifs dans vos recettes, gingembre, citron, poire… La base est toujours la même avec les figues séchées et le sucre. Allez voir Le Mantois en Transition qui propose une autre recette par exemple.

Pour les curieux, la boisson au kéfir de fruits est pétillante, rafraîchissante, légèrement sucrée et acidulée. Elle est très agréable à tout moment de la journée.

Ce que j’aime :

  • Pouvoir consommer cette boisson à tout moment : avant, après, pendant les repas, le matin, le soir…
  • La facilité pour créer soi-même une boisson “originale”, être autonome
  • Créer un réseau de consommateur pour partager à tous les graines et les recettes
  • Faire découvrir cette boisson en allant chez des amis et leur expliquer que se sont des bactéries 😉

Le Kéfir, c’est quoi ?

Les grains de Kéfir sont des organismes vivants. La boisson de kéfir est faite à partir de ces grains qui se nourrissent de glucide (sucre) et d’air. Ils transforment le glucide en acide, en gaz qui créent ainsi les petites bulles. Les grains de kéfir de fruits sont gélatineux et les grains de kéfir de lait sont comme des têtes de choux-fleur..Je n’ai jamais vu ces derniers.

Les bienfaits du kéfir de fruits

Par la fermentation, les grains aide à la digestion, participe à améliorer notre flore intestinale (attention aux intestins sensibles & poreux), et donc notre système immunitaire. Les fruits fermentés sont renforcés en nutriments et donc apporte un regain d’énergie, vous pouvez les manger juste après. Vu que la fermentation aide à la digestion et à l’amélioration de notre flore intestinale, pour certains, cette boisson peut entre autres réduire les maux de tête et l’acné.

Et après ?

Pour aller plus loin, il existe legroupe fb Kéfir et Kombuchapour tous où vous pouvez trouver d’autres recettes notamment pour utiliser ces grains pour faire du pain et fromages vétégaux.

Je vous souhaite une belle dégustation, n’hésitez pas à m’envoyez vos recettes, vos ressentis & vos photos pour que je puisse les partager,

* Couvercle ouvert ou fermé, j’ai trouvé différentes sources qui conseillent soit l’un, soit l’autre.

Un grand MERCI à Emilie Y. pour ses conseils et ses messages qui m’ont permis de mieux comprendre ce qu’était le kéfir.

Kéfir, késako ?

Je crois qu’après son goût, ce que j’aime le plus chez le kéfir, c’est son histoire. En effet, ces drôles de petits grains translucides font l’objet d’une légende quant à leur origine, qui n’a jamais vraiment trouvée d’explication scientifique. Ni graines, ni champignons, les graines de kéfir ne poussent pas dans la nature et ne se transmettent que de la main à la main. Composé de levures et de (bonnes) bactéries, le kéfir est un probiotique qui possède de nombreux bienfaits pour la santé : en limitant le processus de putréfaction des aliments dans nos intestins, il assure un bon transit et est un excellent allié pour régénérer notre flore intestinale. Il serait aussi très bénéfique pour la peau notamment en cas d’acné ou d’eczéma, et est un très bon apport en minéraux et vitamines.

Mélangés à de l’eau sucrée, les grains de kéfir donnent en quelques heures une boisson pétillante légèrement acide, qui peut être aromatisée de mille manières… avec des jus, des fruits, des infusions de plantes… parfait pour les beaux jours qui arrivent !

Le kéfir de fruit se « nourrit » de sucre, à la fin de chaque fermentation, la récolte des grains aura augmentée. Parfait pour augmenter sa production, ou bien pour transmettre ces petites pépites à vos proches. Comme il est important de respecter les proportions entre sucre et kéfir, il ne faut pas oublier de peser les grains à chaque nouvelle préparation.

Recette de kéfir de fruits - Boisson fermentée maison

Petit nécessaire de préparation du kéfir

Les grains de kéfir sont des organismes vivants, et même si je doute qu’ils soient pourvus de sensibilité, ils ont besoin d’être traités avec soin si l’on veut qu’ils restent en bonne santé et soient « productifs ». Pour cela, il y a plusieurs petites règles à respecter :

  • N’utilisez pas d’ustensiles en métal, car les grains n’aiment pas ça.
  • Conservez toujours le kéfir dans un bocal à fermeture mécanique (type « Le Parfait ») ou une bouteille à limonade, pour éviter tout risque « d’explosion » (si, si !) dans votre cuisine ou réfrigérateur
  • Nettoyez bien les ustensiles et récipients avant de les mettre en contact avec la préparation
  • Évitez de R les grains avec vos doigts, afin de ne pas leur transmettre de germes ou mauvaises bactéries
  • Privilégiez les ingrédients bio, qui ne perturberont pas les grains et augmenteront les chances de réussite de la boisson
  • Évitez le contact direct avec les rayons du soleil
  • Et surtout, si vous avez un doute sur la production que vous venez de faire, ne la consommez pas et repartez de grains sains.

Cela peut sembler compliqué au premier abord, mais la préparation est extra simple si toutes ces conditions sont respectées ! Et maintenant…

Place à la recette !

Pour 1 litre de kéfir d’eau :

  • 1 litre d’eau
  • 20g de sucre non raffiné bio
  • 20g de grains de kéfir de fruits
  • 1 grosse figue sèche ou 3 petites bio
  • 2 tranches de citron bio
  • Une poignée de fraises ou de framboises bio (facultatif)

1ère fermentation (appelée aussi « F1 ») :

  • Placez les grains de kéfir, avec l’eau, le sucre, les tranches de citron et la figue dans le bocal. Fermez et laissez fermenter pendant 24h sans ouvrir.

Les grains vont se nourrir du sucre, et vont faire fermenter l’eau, le citron va permettre de conserver et de protéger la boisson des mauvaises bactéries grâce à son acidité. La figue sèche va se réhydrater et aider le sucre à se diffuser plus lentement. Elle offre également un bon apport en minéraux. À la fin de la F1 (première fermentation), la figue sera remontée à la surface, et indiquera que le processus est terminé… c’est (presque) magique !

Le kéfir de fruits ou kéfir d

2ère fermentation (appelée aussi « F2 ») :

  • Ouvrez le bocal et passez le tout dans un chinois en plastique (remember la rule number 1 expliquée plus haut), puis pour la deuxième fermentation, celle qui va permettre à la boisson de devenir pétillante, deux choix s’offre à vous :
  1. Transvasez la boisson dans une bouteille à limonade sans rien ajouter afin de la faire fermenter telle quelle pendant 12h et la boire ensuite « nature »
  2. Aromatisez la boisson avec des fruits…

Pour ma part je préfère le choix numéro deux, car c’est juste super bon !

  • Pour ce faire, versez la boisson dans un bocal type Le Parfait avec des fruits, comme par exemple une vingtaine de framboises ou fraises, bio dans l’idéal.
  • Laissez fermé pendant 12h, puis tirer précautionneusement la languette du bocal pour faire échapper le gaz, et ouvrez. Retirez les fruits, (ou mangez-les !), et versez la boisson dans une bouteille à limonade. Il se peut que les fruits aient perdu leur couleur, et soient légèrement blancs par endroits. Rien de grave docteur, c’est le processus de fermentation qui veut ça !

Dégustez frais, en commençant par un verre chaque jour, puis en augmentant les jours suivants, si vous le souhaitez et que votre digestion n’est pas perturbée ! Il s’agit en effet d’une boisson ultra concentrée en probiotiques, rien de dangereux donc au contraire ! Il faut seulement laisser votre corps s’habituer à ce nouvel apport.

Le kéfir de fruits ou kéfir d

Les grains de kéfir s’utiliser quasiment à l’infini si ceux-ci sont bien entretenus. Vous pouvez directement les réutiliser pour une deuxième tournée, en veillant à respecter les proportions grains / sucre. Si vous souhaitez faire « une pause » dans votre production, placez vos grains dans un bocal à fermeture mécanique dans de l’eau sucrée au réfrigérateur. Changez l’eau sucrée toutes les semaines. Pour réactiver les grains, il suffira de les mettre dans de l’eau sucrée à température ambiante pendant plusieurs jours.

Pour vous procurer des grains de kéfir, je vous conseille de parcourir le web à la recherche de sites ou pages Facebook où de nombreuses communautés se sont formées et permettent de s’échanger  des conseils et de trouver facilement des grains un peu partout en France (ou ailleurs !).

Je vous recommande également les ateliers d’Anne Favier, qui en plus d’être adorable, saura vous faire partager son expérience et sa passion des produits fermentés !

Email, RSS FollowPin It

1- Qu’est ce que le kéfir ?

Les grains de kéfir de fruits constituent un ferment formé par une symbiose de levures et de bactéries enserrés dans une matrice glucidique. C’est ce ferment qui permet de produire le fameux kéfir de fruit, une boisson pétillante et riche en probiotiques, bénéfiques pour la flore intestinale.NB : Les grains de kéfir de fruits sont différents des grains de kéfir de lait.

Quelles sont les bactéries contenues dans le kéfir ?

Espèces Lactobacillus✔ L. brevis✔ L. casei✔ L. hilgardii✔ L. hordei✔ L. nagelii

Espèces Leuconostoc✔ L. citreum✔ L. mesenteroides

Espèces Acetobacter✔ A. fabarum✔ A. orientalis

Espèces Streptococcus✔ S. lactis

Quelles sont les levures contenues dans le kéfir ?

✔ Hanseniaospora valbyensis✔ Lachancea fermentati✔ Saccharomyces cerevisiae✔ Zygotorulaspora florentina

Source : www.ufrb.edu.br/kefirdoreconcavo/images/A_diversidade_microbiana_do_kefir_de_água.pdf

2/ Recette du kéfir de fruits

Dans un bocal en verre à fermeture mécanique d’une contenance d’1,5L (ex : « Le Parfait ») :– mettre 1,2 L d’eau déchlorée (eau du robinet laissée à température ambiante dans une bouteille non fermée durant quelques heures pour que le chlore s’évapore), ou bien de l’eau minérale (plus elle est riche en minéraux, mieux c’est)– 2 cuillères à soupe de grains de kéfir– 1 cuillère à soupe rase de sucre de votre choix (blanc, complet, coco, etc.) mais pas de miel dont les propriétés antibactériennes gêneraient la fermentation. Le sucre blanc marche bien.– 1 figue sèche (ou à défaut : abricot sec, pruneau, etc.)– 1 rondelle de citron (ou 1/2 cuillère à café de jus de citron bio 100 % pur jus)

Vous pouvez fermer hermétiquement le bocal avec une rondelle de caoutchouc ou simplement poser un linge propre avec un élastique. La fermentation étant aérobie, il n’est pas nécessaire de fermer hermétiquement ; personnellement je le fais.La figue va remonter à la surface au bout de 24h à 48h selon la température ambiante. Cela va plus vite en été qu’en hiver. Le mieux est a d’attendre tout même au moins 48h.À ce moment, vous versez la boisson dans une bouteille à fermeture mécanique (style limonade ou bière), avec entonnoir et passoire fine en plastique (aucun métal ne doit toucher le kéfir). Fermez la bouteille hermétiquement. Vous pouvez consommer de suite ou laisser encore fermenter un jour ou deux, la boisson n’en sera que plus pétillante. On peut mettre la bouteille au réfrigérateur.

En rythme de croisière…

Au fil des cultures, les grains vont se multiplier.

Réutiliser les grains pour faire une nouvelle culture (2 cuillères à soupe). Réserver les grains en surplus, bien égouttés (pas besoin de les rincer), puis les mettre au réfrigérateur dans un bocal en verre à vis (verrine), sans rien d’autre (ni eau, ni de sucre). Et vous pourrez à votre tour en donner !

Où trouver des grains de kéfir ?

Sur les réseaux sociaux, plusieurs groupes ont été constitués à cette fin :

Celui de Marie-Claire Frédéric ou celui-ci. Pour celles et ceux qui habitent Paris ou région parisienne, ou qui sont de passage, je peux en donner. Sinon, j’en envoie par poste, sous enveloppe bulle, contre rétribution (me contacter ici).

Qu’est-ce que le kéfir de fruits, alias tibicos ?

Le kéfir est une façon simple de faire une boisson rafraîchissante, sans sucre (enfin un tout petit peu de fructose, mais même les diabétiques peuvent consommer cette boisson) et bonne pour la santé. Que demander de mieux ?

Levures et bactéries

grains de kefir

Les grains de kéfir ressemblent un peu à des cristaux, mais ils sont mous entre les doigts. Ce sont en fait un agglomérat de levures et de bactéries. Il suffit de les nourrir pour créer une réaction de fermentation et les faire se diviser et grossir. Le copain d’une amie les voit comme des petits monstres qui font une boisson. C’est vrai qu’en les voyant flotter dans leur petit bocal on se prendrait presque d’affection pour eux.

Le kéfir contient plusieurs dizaines de micro-organismes. Ceux-ci produisent de l’acide lactique et du gaz carbonique. La boisson obtenue est donc pétillante (plus ou moins selon la recette et la fermentation). Aujourd’hui, on ignore encore beaucoup de choses sur la provenance du kéfir, sur les différentes souches (il existe du kéfir de lait) et sur les réactions des micro-organismes selon l’environnement. Les grains de kéfir sont actuellement étudiés par le laboratoire de structure et instabilité du génome à Paris. J’ai hâte que l’on comprenne davantage ces petits grains, parce que parfois on lit tout et son contraire sur la manière de procéder ou sur la teneur en alcool après fermentation ( a priori ça ne dépasse pas 1% et le kefir n’est donc pas considéré comme une boisson alcoolisée).

Probiotiques

Cette boisson est riche en probiotiques. Elle est donc intéressante pour la flore intestinale. Cependant, attention pour vos premières fois, mieux vaut ne pas boire plus d’un fond de kéfir, sous peine de courir aux toilettes. Mon beau-papa en fait les frais. Selon les temps de fermentation, certains disent que la boisson peu constiper (temps de fermentation long), je n’ai jamais constaté cet effet sur moi.

Certains disent qu’elle peut également soulager des douleurs articulaires, notamment une souche spécifique nommée Hena. Nous n’avons aucune preuve scientifique pour l’affirmer, tout comme pour soutenir l’idée d’une souche spécifique. Cela ne se base que sur des témoignages. Ma belle-soeur dit que cela lui fait du bien. J’ai voulu tester sur mon papi qui a de l’arthrose, mais il n’aime pas le goût. Parce que oui, cela reste une boisson fermentée et le goût peu surprendre au début.

La naturopathe Mélanie du blog chaudron pastel explique quant à elle que cette boisson ne convient pas forcément à tout le monde.

Quel goût ça a ?

Le Kéfir est une boisson fermentée. Elle a donc un goût… fermentée. Elle a aussi le goût de ce que vous mettez en 2e fermentation (je vous explique les étapes plus bas) : fruits rouges, banane, jus de pomme, hibiscus… C’est d’ailleurs assez amusant de faire des tests. Je trouve que faire du kéfir est vraiment une activité simple et ludique !

Mon préféré pour le moment est à la pomme. La boisson a un goût de cidre fermier, mais sans l’alcool, elle est bien pétillante et avec une jolie couleur dorée. J’aime beaucoup aussi celui que ma belle-soeur fait à la grenade et au lychee.

Comment fait-on du kéfir ?

les étapes de la transformation du kéfir

C’est pas tout ça, mais après toutes ces infos, vous vous demandez peut-être comment fait-on cette boisson ? Est-ce que c’est compliqué de faire du kéfir ? Eh bien non !

Il vous faut :

  • 1 bocal type Le Parfait avec un joint et une fermeture en métal
  • 1 bouteille hermétique à fermeture métallique type bouteille de limonade
  • 1 passoire
  • 1 entonnoir
  • 1 citron bio
  • 1 figue séchée bio
  • 1 litre d’eau (si du robinet, laissée à l’air libre pendant au moins 1 h)
  • 30 g de grains de kéfir
  • 30 g de sucre blond

NB : Certains recommandent de ne pas utiliser d’ustensiles en métal et d’opter plutôt pour des cuillères et une passoire en plastique. Dans le doute, c’est ce que je fais.

zoom sur les grains de kefir qui vont être mis dans le bocal

Préparation :

  • Mettre les grains et le sucre dans 1 l d’eau.
  • Ajouter deux rondelles de citron et la figue séchée.
  • Fermer le bocal et attendre 24 à 48h. En général j’attends que la figue soit remontée et j’ouvre le bocal 24h après, selon les conseils de Marie-Claire.
  • Une fois cette 1re fermentation terminée (F1), je commence la 2e fermentation (F2). Sachez qu’il est possible de s’arrêter à cette 1 re étape, la boisson est alors non pétillante.
  • Récupérer la figue et le citron et conserver au frigo. Récupérer les grains dans la passoire et les conserver également dans un bocal d’eau sucrée au frigo.
  • Verser l’eau de kéfir dans une bouteille hermétique.
  • Ajouter éventuellement du jus de pomme bio, de l’hibiscus, des fruits…
  • Laisser 24h à température ambiante. Placer ensuite au réfrigérateur pour stopper la fermentation.

Vous trouvez toutes sortes de variantes et de conseils un peu différents sur internet. A chacun d’adapter, de tester ce qui lui convient le mieux. Vous pouvez varier le taux de sucre. Je suis notamment sur le groupe facebook Kéfir kombucha et jun partageons tous ensemblepour suivre différents conseils. Vous pouvez, par exemple, faire la 1re fermentation « ouverte » avec seulement une gaze tenue par un élastique sur votre pot.

Mises en garde

bouteille de kéfir avec des grains de kefir à côté

Attention, la boisson pouvant être très pétillante selon les ingrédients de la 2e fermentation (F2), optez pour une vraie bouteille de limonade ou de bière car les bouteilles vendues parfois en boutique sont trop fragiles. Nous avons déjà eu une implosion de bouteille à la maison. Franchement, les micro bouts de verre collés partout, c’est très galère à nettoyer !

Attention également quand vous allez déguster votre boisson, il faut prévoir d’ouvrir légèrement votre bouteille et de la fermer immédiatement. Vous allez voir que le niveau monte très vite quand votre kéfir est bien pétillant. C’est parfois laborieux et il faut plusieurs ouvertures/fermetures avant de pouvoir boire. J’ai déjà eu le contenu de la bouteille qui est sorti en geyser et vous trouverez de nombreux témoignages de personnes qui ont repeint leur plafond.

Le type de sucre

Avec du sucre complet ou du sucre de coco, les grains peuvent produire une boisson gluante. Cela ne se produit pas forcément la 1 re fois, mais j’ai eu le cas au bout de plusieurs utilisations. J’opte désormais pour du sucre de canne blond. Le sucre étant consommé par les grains, la boisson reste uniquement pourvue de fructose dont l’indice glycémique est bas. Si cela vous arrive, pas de panique. Rincez vos grains (ce n’est pas nécessaire autrement) et laissez-les au repos. Ces petites bêtes sont ultra résistantes !

Du fromage végétal

fromage de soja fermenté avec du kefir

Ce qui est génial également avec les grains de kéfir de fruits, c’est que l’on peut aussi faire fermenter le lait de soja !

  • Il suffit de mettre 30 g de grains dans 1 litre de lait de soja.
  • On remue régulièrement pendant 24h, ensuite on récupère les grains et on les stocke à part des autres pour ne pas abîmer tous les grains. Il est dans ce cas nécessaire de les rincer à l’eau claire (pas directement l’eau du robinet attention).
  • Ensuite on laisse encore fermenter 24h. Le petit lait va se séparer du soja.
  • Il suffit ensuite de récupérer la partie crémeuse au-dessus, de saler et de la mettre à égoutter dans une passoire recouverte d’une étamine toute une nuit.
  • On obtient alors une crème un peu comme les tartinades de soja du commerce que l’on peut assaisonner à son goût avec des épices, des herbes.
  • Une autre option est également de le mouler en fromage et de le laisser vieillir dans le réfrigérateur une dizaine de jour. Une croûte orangée se forme alors.
  • Gardez le petit lait obtenu, il vous permettra de refaire fermenter du lait de soja sans utiliser les grains ou de corser un fromage végétal à base de noix de cajou ou une sauce.

Conserver les grains de kéfir

Là encore, différentes méthodes. Certains conservent les grains de kéfir dans de l’eau au réfrigérateur, d’autres dans de l’eau sucré au frigo également. J’opte pour la 2nde option, mais j’oublie souvent d’alimenter régulièrement en sucre. Honnêtement, les grains ne sont pas très exigeants, ils survivent dans pas mal de conditions. Je n’ai jamais eu besoin de les réactiver (vous pouvez trouver ce conseil dans certains groupes facebook) avant de les utiliser, ils produisent toujours un kéfir bien pétillant.

1re fermentation du kefir

Où se procurer des grains de kéfir ?

Ce qui est encore plus génial, c’est que les grains de kéfir se multipliant à vitesse grand V, on cherche généralement à les offrir pour s’en débarrasser (on les aime bien, mais personnellement j’ai 2 pots dans mon frigo et si je continue je vais en congeler). Du coup, si vous voulez vous lancer, vous trouverez très certainement quelqu’un près de chez vous qui vous en fera don. D’ailleurs, n’en achetez pas (surtout pas ceux du commerce qui ne survivent pas et contiennent moins de micro-bactéries). Dans la belle communauté du kéfir, on donne, on partage, on échange !

J’ai moi-même fait de nouveaux adeptes et mes grains voyagent chez des ami·e·s et des collègues (certains ont même commencé à en faire au bureau, c’est une bonne idée de petit atelier convivial).

Kéfir en train de couler dans un verre

Autres astuces avec le kéfir

Conservez les fruits issus de la préparation de votre kéfir. Vous pouvez les utiliser pour des gâteaux, des confitures (j’en avais mis dans ma confiture de pommes et épices) et même dans des recettes salées de poêlées par exemple. Cela évite le gâchis.

Si vous avez trop de grains, sachez que les poules en mangent, qu’il est possible de s’en servir comme engrais, de les mettre dans des préparations culinaires…

J’utilise parfois la boisson de kéfir en cuisine. Outre les smoothies, vous pouvez aussi en mettre dans les pâtes à pancakes ou gâteau. Je trouve que cela aide à faire gonfler la pâte.

Bref, le kéfir vous offre une multitude de choix culinaires ! En plus d’être bon pour le transit intestinal, il est délicieux, facile à préparer, ne coûte quasiment rien et vous permet d’être créatif ! Que demander de plus ?

LE KÉFIR DE FRUITS UN PROBIOTIQUE NATUREL ET EFFICACE – QU’EST CE QUE C’EST ?

Dans cet article, je vais vous parler d’une boisson « miraculeuse » qui a changé mon quotidien. Elle a fait pousser des billets de banque dans mon salon, et a sorti mon chien à la promenade !

Plus sérieusement, le Kéfir est un composé de levures et de bactéries qui forment de petits grains transparents. Ces grains se reproduisent par miracle lorsqu’ils sont mélangés à de l’eau et du sucres.

Au début vous avez 80 g de ces grains et après plusieurs utilisations, si vous respectez la méthode vous en aurez 2 kg. En effet, les grains se multiplient facilement au contact de l’eau sucrée.

Vous en avez peut-être jamais entendu parler, pourtant le Kéfir est utilisé depuis la nuit des temps, ces grains translucides se passent de mains en mains comme le remède miracle de bien des maux. On consomme le Kéfir d’une part, car la boisson est délicieuse, et surtout, car elle a des vertus thérapeutiques sur l’ensemble du système digestif.

« Kéfir » viendrait du turc « keif » signifiant « qui donne du plaisir ».

Le Kéfir – des bactéries bonnes pour la santé

Cette boisson fournie certains oligoéléments et micro-organismes, considéré comme un probiotique et utilisé pour ses propriétés diététiques (flore, transit, etc..)

On retrouve dans le kéfir de fruits les bactéries suivantes : Lactobacillus, delbrueckii subsp, bulgaricus, Lactococcus lactis, Saccharomyces cerevisiae.

Alors me demandez pas d’où viennent les graines de Kéfir, personne ne le sait, c’est le véritable mystère.

Une première découverte remonterait à 1899, un homme M.Lutz, ça nous fait une belle jambe de connaître son petit nom, passons, aurait trouvé des gains de kéfir dans l’eau saturée de sucres d’un cactus mexicain Opuntia. Amen.

Maintenant qu’on sait ça, on peut tous dormir tranquille.

Du Kéfir oui, mais pourquoi faire ?

Si je vous parle du Kéfir ce n’est sûrement pas parce que c’est bon à boire et qu’il contient presque 2% d’alcool après réalisation, non, sûrement pas. Par contre, si on vous parle de Kéfir, c’est sûrement pour sa « biodisponibilité ».

Il est recommandé d’en boire tous les jours pour les raisons suivantes :

– c’est un aliment vivant qui fournit certains oligoéléments,

– il est digeste et nettoie les intestins, voir soulage certains désordres intestinaux. Certains peuples de l’Europe de l’Est disaient que le kéfir a des propriétés «magiques» permettant de guérir les maladies gastro-intestinales,

– il favoriserait le transit intestinal, réduirait les flatulences et contribuerait à un système digestif sain. Le Kéfir rétablit le débit de la sécrétion salivaire et améliore la concentration en électrolytes (sodium, potassium, chlore, bicarbonates) et protéines (ptyaline,…) d’où une meilleure déglutition du bol alimentaire,

– il améliore la digestion et la tolérance au lactose,

Qui dit, intestins en bonne santé, dit meilleure santé et une longévité améliorée.

– en tant que probiotique, il apporte des bactéries et levures utiles à la digestion et au bon fonctionnement de l’organisme, des vitamines et des minéraux assimilables, et des protéines complètes,

– les Russes pensent que la consommation régulière du kéfir améliore l’état général de la santé, il est d’ailleurs proposé aux patients séjournant dans les hôpitaux, pour aider à combattre les infections et les maladies,

– le Kéfir contient des substances qui ont montré leur efficacité sur la diminution des radicaux libres oxygénés, Vitamine E, vitamine A, Cuivre-Zinc, glutathion. Mais surtout le Kéfir contient du « sélénio-méthionine » qui est un anti-oxydant n’existant pas sous forme libre dans les aliments et qui apparaît par fermentation lors de sa fabrication.

Kéfir de fruits

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: